Angola

Luanda (AFP) Le principal parti d’opposition angolais, l’Unita, qui conteste les résultats des élections législatives du 23 août, a annoncé samedi que ses députés siègeraient finalement au Parlement, revenant ainsi sur sa décision de boycotter l’Assemblée. L’Union nationale pour l’indépendance totale de l’Angola (Unita), arrivée en deuxième position aux législatives, avait dans un premier temps affirmé que ses 51 “députés élus ne siègeraient pas au Parlement afin de contester les irrégularités” des élections. L’opposition avait saisi la plus haute instance du pays, la Cour constitutionnelle, pour dénoncer les résultats. MaisRead More
Luanda (AFP) La Commission nationale électorale (CNE) angolaise a confirmé mercredi soir la large victoire obtenue par le parti qui dirige depuis quarante-deux ans le pays lors des élections générales du 23 août, aussitôt contestée par les partis de l’opposition. Le Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (MPLA) a recueilli 61,07% des suffrages et une majorité absolue de 150 des 220 sièges de députés du Parlement, selon les résultats définitifs proclamés par le président de la CNE, Andre da Silva Neto. Conformément à la Constitution angolaise, le candidat duRead More
Luanda (AFP) La Commission nationale électorale (CNE) angolaise a “catégoriquement” rejeté lundi les accusations de l’opposition, qui a dénoncé des “irrégularités” lors des élections générales du 23 août remportées par le parti au pouvoir depuis 1975. Les partis qui dénoncent les résultats “sont de mauvaise foi” et cherchent à “décrédibiliser le processus électoral angolais”, a déclaré le président de la CNE, André da Silva Neto, lors d’une conférence de presse à Luanda. “La CNE rejette catégoriquement” leurs critiques, a-t-il ajouté. “Tous les outils électroniques utilisés dans le processus électoral ontRead More
Luanda (AFP) La Commission nationale électorale (CNE) a confirmé vendredi la large victoire du parti au pouvoir aux élections générales en Angola, en dépit des critiques répétées des deux grands partis d’opposition qui refusent d’en reconnaître les résultats. A la barre du pays depuis son indépendance en 1975, le Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (MPLA) a recueilli mercredi 61,1% des suffrages, selon les chiffres quasi définitifs publiés par la CNE. Même s’il recule nettement par rapport à 2012 (72%), le MPLA rafle 150 des 220 sièges du Parlement,Read More
Luanda (AFP) Les Angolais attendaient jeudi de connaître le nom de celui qui incarnera le nouveau visage de leur pays après trente-huit ans du règne sans partage exercé par le président José Eduardo dos Santos, qui a décidé à presque 75 ans de passer la main. Moins de vingt-quatre heures après le début du dépouillement, la Commission nationale électorale (CNE) devait annoncer dans la journée les premiers résultats partiels des élections générales. Le Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA), au pouvoir depuis 1975, a la faveur de tous lesRead More
Luanda (AFP) Un fidèle du régime, un homme du sérail, en bref le dauphin idéal. A 63 ans, le général à la retraite Joao Lourenço va incarner le nouveau visage du pouvoir en Angola après la victoire électorale de son parti, aux commandes depuis 1975. Candidat du Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (MPLA), l’ancien ministre de la Défense va succéder au président , qui prend sa retraite après 38 ans de règne à la tête du pays. “Joao Lourenço fait partie du premier cercle du pouvoir”, résume DidierRead More
Luanda (AFP) Le parti au pouvoir en Angola a remporté largement et sans surprise les élections disputées mercredi, et son candidat Joao Lourenço succèdera à la présidence à José Eduardo dos Santos qui a régné sans partage 38 ans. A la tête du pays depuis son indépendance du Portugal en 1975, le Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (MPLA) a recueilli plus de 64% des voix, selon des résultats partiels publiés jeudi par la Commission nationale électorale (CNE). S’ils sont confirmés, ces chiffres établis après dépouillement de deux tiersRead More
Luanda (AFP) Les Angolais ont voté mercredi pour choisir un successeur au président José Eduardo dos Santos, qui a décidé de quitter le pouvoir au terme d’un règne autoritaire de trente-huit ans à la tête de son pays, en pleine crise économique. Le Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (MPLA), au pouvoir depuis 1975, doit sauf coup de théâtre retrouver sa majorité absolue au Parlement et installer son candidat et dauphin désigné, l’ex-ministre de la Défense Joao Lourenço, dans le siège laissé vacant par le “camarade numéro 1”. LesRead More
Luanda (AFP) La plupart n’ont la carte d’aucun parti, ils n’en auraient d’ailleurs pas les moyens. Mais tout au long de la campagne pour les élections générales angolaises mercredi, ils ont grossi les rangs des rassemblements de l’opposition avec un seul mot d’ordre à la bouche: “changer”. Adolescents précipités hors de l’école sans y avoir appris un métier, jeunes diplômés exclus du marché du travail ou quadragénaires licenciés pour cause de crise économique, ces hommes et femmes sont les très nombreux oubliés de l’Angola du président José Eduardo dos Santos.Read More
Luanda (AFP) Depuis vingt ans, il pourfend les turpitudes de l’Angola du président José Eduardo dos Santos. Avant les élections générales de mercredi, le journaliste Rafael Marques de Morais dénonce un scrutin faussé et prédit la chute prochaine du régime. Au pouvoir depuis l’indépendance du pays en 1975, le Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (MPLA) devrait une nouvelle fois l’emporter et placer son candidat, l’ex-ministre de la Défense Joao Lourenço, dans le fauteuil de José Eduardo dos Santos, qui prend sa retraite au terme de trente-huit ans deRead More