Posted On février 3, 2017 By In Non classifié(e) With 80 Views

Attaque de militaires au Carrousel Louvre : un Egyptien de 29 ans soupçonné (procureur)

Paris, 3 fév 2017 (AFP)

L’identité de l’homme qui a attaqué des militaires vendredi au Carrousel du Louvre n’est “pas formellement établie” mais les investigations ont permis de porter les soupçons sur un Egyptien de 29 ans résidant aux Emirats arabes unis (EAU), a déclaré le procureur de la République de Paris.
“Ces recherches ont permis de cibler un individu âgé de 29 ans et de nationalité égyptienne”, la photographie enregistrée dans la base européenne des visas “correspond à celle de l’auteur de l’attaque”, a ajouté le procureur François Molins lors d’une conférence de presse.
L’intervention d’une patrouille de militaires au Carrousel du Louvre a mis fin à une “action terroriste” et conduit à “l’interpellation de son auteur dont tout indique qu’il était très déterminé”, selon lui.
Blessé lors de l’attaque par les tirs des militaires, son pronostic vital est “très engagé”.
L’assaillant présumé, “résidant aux Emirats arabes unis”, avait déposé une demande visa touristique pour la France le 30 octobre 2016. Le titre avait été délivré pour un séjour du 20 janvier au 20 février, a encore indiqué le procureur.
“Le 26 janvier 2017, il est arrivé à Paris Charles-de-Gaulle en provenance de Dubaï, son vol retour étant prévu le 5 février, et a emménagé le jour même pour une semaine moyennant un montant de 1.700 euros un appartement situé dans le VIIIe arrondissement” qui a été perquisitionné dans l’après-midi, a-t-il ajouté.
L’auteur présumé de l’attaque avait acheté le 28 janvier deux machettes dans une armurerie parisienne. “Les deux machettes présentant un numéro de série, les enquêteurs ont pu remonter jusqu’à leur achat, dont on sait qu’il a été réalisé par un individu se présentant comme Egyptien pour un montant de 680 euros payé en liquide”, a-t-il encore ajouté.
Les investigations doivent permettre de “déterminer le parcours mais aussi les motivations de l’auteur et découvrir notamment s’il a agi seul, spontanément, ou au contraire sur instruction”, a expliqué François Molins.

Tags : , , , ,