Angola

Luanda (AFP) La tentative de fraude dont est accusé le fils de l’ex-président angolais Jose Filomeno dos Santos devait lui permettre de détourner 1,5 milliard de dollars, trois fois plus que le montant jusque-là révélé, a annoncé lundi le ministère des Finances. La justice a annoncé le mois dernier avoir inculpé M. dos Santos pour avoir ordonné un virement suspect de 500 millions de dollars alors qu’il dirigeait le fonds souverain du pays. Zenu, ainsi qu’il est surnommé, est poursuivi pour “fraude, détournement de fonds, trafic d’influence, blanchiment d’argent etRead More
Luanda (AFP) Jusque-là, leur duel était resté plutôt discret. Mais six mois après leur passation de pouvoir, les frictions politiques qui opposent le nouveau président de l’Angola Joao Lourenço et son prédécesseur Jose Eduardo dos Santos ont éclaté au grand jour. En prenant les rênes du pays, l’ex-ministre de la Défense Lourenço a décrété la rupture avec les trente-huit ans du règne sans partage de M. dos Santos, qu’il avait fidèlement servi. A un pays en pleine crise pour cause de chute des cours du pétrole, il a promis unRead More
Luanda (AFP) Le fils de l’ancien président angolais, Jose Filomeno dos Santos, a promis mardi de “collaborer” avec la justice, qui le poursuit pour détournement de fonds dans le cadre de ses anciennes fonctions de patron du fonds souverain du pays. “Je vais continuer à collaborer avec le bureau du procureur général en vue d’une résolution satisfaisante de cette affaire , a déclaré M. dos Santos dans un communiqué, sans faire aucun commentaire sur le fond du dossier. La justice angolaise a annoncé lundi que Zenu, ainsi qu’il est surnommé,Read More
Luanda (AFP) Des dizaines de personnes ont manifesté samedi à Luanda contre l’amnistie prévue dans une loi sur le rapatriement de capitaux depuis l’étranger, lors du premier rassemblement politique autorisé contre le nouveau président Joao Lourenço, a constaté un journaliste de l’AFP. Joao Lourenço a succédé en septembre à José Eduardo dos Santos, qui a largement muselé l’opposition pendant son règne de trente-huit ans. Il est aussi issu du Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (MPLA), au pouvoir depuis l’indépendance de l’Angola en 1975. Mais depuis son accession àRead More
Luanda (AFP) L’ancien président angolais José Eduardo dos Santos s’est engagé vendredi à quitter dans un an au plus la direction du parti au pouvoir depuis l’indépendance du pays en 1975, s’attirant les critiques des partisans du nouveau chef de l’Etat Joao Lourenço. M. dos Santos a cédé les rênes du pays à son ancien ministre de la Défense après la victoire de leur parti, le Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (MPLA), aux élections générales d’août, mais il a conservé la présidence du MPLA. Agé de 75 ansRead More
Luanda (AFP) Isabel dos Santos, fille de l’ex-président angolais José Eduardo dos Santos, a démenti lundi tout détournement de fonds lorsqu’elle dirigeait la compagnie pétrolière publique Sonangol, estimant que ces accusations étaient “totalement infondées”. “Je ne peux que faire part de mon indignation totale devant (…) les accusations et insinuations graves faites à mon encontre” et l’équipe qui était à l’époque à la tête de la Sonangol, a affirmé Isabel dos Santos dans un communiqué de presse. Le 28 février, le nouveau PDG de l’entreprise, Carlos Saturnino, a dénoncé laRead More
Luanda (AFP) La justice angolaise a ouvert vendredi une enquête sur de possibles détournements de fonds à la compagnie pétrolière nationale Sonangol lorsqu’elle était dirigée par Isabel dos Santos, la fille de l’ex-président Jose Eduardo dos Santos. Dans un communiqué, le procureur général du pays a annoncé qu’il avait engagé des investigations sur des “transferts financiers irréguliers” dénoncés par la nouvelle direction de la Sonangol. En présentant mercredi devant la presse les résultats annuels du groupe, le PDG Carlos Saturnino a dénoncé avec virulence la mauvaise gestion de sa prédécesseureRead More
Luanda (AFP) Le président angolais Joao Lourenço a été élu il y a cinq mois en promettant un “miracle économique”. Mais le redressement s’annonce long et difficile. Depuis trois semaines, il se manifeste même par une inquiétante dévaluation de la monnaie locale. Début janvier, le nouveau gouverneur de la Banque centrale, Jose de Lima Massano, a annoncé une petite révolution: la mise en place progressive d’un système de changes flottants. La devise angolaise était arrimée depuis 2016 au billet vert au prix invariable de 166 kwanzas pour 1 dollar. MaisRead More
Luanda (AFP) Après la fille, le fils ! Cent jours à peine après son investiture, le président angolais Joao Lourenço a mis sur la touche les proches de son prédécesseur Jose Eduardo dos Santos, symboles d’un régime corrompu avec lequel il affirme vouloir rompre. Ouvert en novembre avec l’éviction d’Isabel dos Santos de la compagnie publique pétrolière Sonangol, ce grand ménage s’est conclu cette semaine avec celui de son demi-frère, Jose Filomeno, du fonds d’investissement souverain du pays. Attendue depuis des semaines, la chute du fils de l’ex-chef de l’Etat,Read More
Luanda (AFP) Le président angolais Joao Lourenço a démis de ses fonctions le fils de l’ancien chef de l’Etat José Eduardo dos Santos qui était à la tête du fonds d’investissement souverain du pays, a annoncé mercredi soir la présidence. José Filomeno dos Santos a été remplacé par un ancien ministre des Finances, Carlos Alberto Lopes. Le fils de l’ex-président, surnommé “Zenu”, avait été mis en cause dans le scandale des “Paradise Papers”. Le fonds aurait versé des dizaines de millions de dollars à un homme d’affaires proche de “Zenu”,Read More