TGO

Lomé (AFP) Après trois mois de manifestations rassemblant des milliers d’opposants au régime Gnassingbé, la mobilisation populaire ne faiblit pas au Togo, sur fond de discrètes médiations pour réunir pouvoir et opposition autour de la même table. Comme presque chaque semaine depuis fin août, ils étaient des milliers à battre le pavé dans les rues de Lomé et d’autres villes du pays jeudi et vendredi, criant des slogans hostiles au président Faure Gnassingbé et à son entourage. La coalition de 14 partis d’opposition à l’origine de la contestation avait appeléRead More
Lomé (AFP) L’opposition togolaise a appelé dimanche soir à trois nouvelles journées de manifestations contre le pouvoir du président Faure Gnassingbé, qui fait face depuis près de trois mois à une contestation populaire dans tout le pays. “Travailleurs, étudiants, lycéens, collégiens… Rejoignons très nombreux la contestation nationale du peuple souverain” jeudi, vendredi et samedi dans tout le Togo, a déclaré dans un communiqué Eric Dupuy, porte-parole de la coalition de 14 partis d’opposition à l’initiative des manifestations. Selon M. Dupuy, les chefs de l’opposition avaient prévu de se rendre àRead More
Lomé (AFP) Des milliers de manifestants demandant le départ du président Faure Gnassingbé sont à nouveau descendus dans les rues de Lomé mercredi à l’appel de l’opposition, qui a dénoncé une “répression sauvage” ayant fait plusieurs blessés dans le nord du Togo. “Faure, dégage”: le mot d’ordre est toujours le même depuis la fin août sur les pancartes brandies dans les marches quasi hebdomadaires de l’opposition, dans un pays gouverné depuis plus de 50 ans par la même famille. L’opposition, qui a prévu trois jours de manifestations jusqu’à jeudi, aRead More
Lomé (AFP) Le gouvernement togolais a annoncé samedi la levée de l’interdiction des marches en semaine, après une série de manifestations de l’opposition contre le pouvoir du président Faure Gnassingbé. “La mesure d’interdiction des marches en semaine a été levée”, a déclaré à l’AFP le ministre de la Sécurité, le colonel Yark Damehame. Le porte-parole de la coalition de l’opposition, Eric Dupuy, a souligné pour sa part que la décision d’interdiction des marches était illégale. “Il faut que le régime apprenne à respecter les lois de la République”, a-t-il dit.Read More
Lomé (AFP) Face à une opposition qui ne faiblit pas et qui a appelé lundi à trois nouvelles journées de manifestation contre le pouvoir, le gouvernement togolais a décidé de suspendre la conférence de la Francophonie, qui devait se tenir fin novembre à Lomé. “Le gouvernement togolais (…) informe que la conférence ministérielle de la Francophonie ne pourra plus se tenir à Lomé du 24 au 26 novembre prochain”, a annoncé le gouvernement dans un communiqué. Aucune raison n’a été donnée pour l’annulation de “cette rencontre internationale de haut niveau”.Read More
Sokodé (Togo) (AFP) Un homme a succombé à ses blessures après avoir été “tabassé” par des hommes en uniforme à Sokodé, deuxième ville du Togo, où les commerces n’ont toujours pas rouvert et où les rues restent désertes, a-t-on appris samedi auprès de certains de ses habitants. “Quand les soldats sont arrivés dans le quartier de Kuwawu Woro vendredi après-midi, tout le monde a fui”, raconte à l’AFP un membre de la famille de la victime. “Des hommes en uniforme ont attrapé mon frère et ils l’ont frappé avec desRead More
Lomé (AFP) La mobilisation populaire contre le pouvoir togolais a dégénéré en violences, faisant une centaine de blessés et au moins 7 morts cette semaine selon l’opposition. Après deux mois de tension entre le pouvoir et les manifestants, quelles sont les issues possibles à la crise? Rétablir le silence par la peur? Vendredi, la deuxième plus grande ville du pays située dans le centre, Sokodé, était une “ville fantôme”, selon plusieurs sources contactées par l’AFP. “Il n’y a plus une boutique d’ouverte à Sokodé, pas un service d’administration”, confiait unRead More
Lomé (AFP) Après quatre jours de graves violences entre manifestants et les forces de l’ordre, la vie a repris dans Lomé, tandis que la situation reste extrêmement tendue plus au nord du Togo, notamment à Sokodé, “ville fantôme”, selon des habitants. A Lomé, on nettoyait vendredi matin les barricades dressées ces trois derniers jours par des groupes de jeunes manifestants, mais la plupart des magasins avaient ouverts, même à Bé et Deckon, quartiers épicentres des violences, a constaté un journaliste de l’AFP. Jeudi, les heurts avec les forces de l’ordreRead More
Lomé (AFP) Cinq personnes ont été blessées par balle jeudi à Lomé dans des heurts opposant des jeunes aux forces de l’ordre togolaises avant une manifestation de l’opposition interdite, selon des sources concordantes. Mercredi, au moins quatre personnes avaient déjà été tuées, selon le gouvernement, dans les deux principales villes du pays, Lomé et Sokodé, au cours de violents affrontements. Des bandes de jeunes avaient dressé comme la veille des barricades et brûlé des pneus à Bè, secteur historique de l’opposition dans Lomé d’où devaient partir les marches. Les forcesRead More
Lomé (AFP) Trois personnes ont été tuées et 44 blessées jeudi à Lomé dans des heurts avec les forces de l’ordre qui tentaient d’empêcher une manifestation antigouvernementale, a annoncé l’opposition togolaise. “Nous avons été informés d’un bilan provisoire à 15H30 de trois morts par balle à Lomé. Il y a 44 blessés par balle, et 36 personnes ont été battues”, a déclaré à des journalistes la porte-parole de l’opposition Brigitte Adjamagbo-Johnson.Read More