Égypte

Le Caire (AFP) Cinq ans après avoir fui la Syrie, Mohamed Amine, 43 ans, a installé une boulangerie sur le balcon de son appartement au Caire, oubliant, comme beaucoup de ses compatriotes, ses projets d’émigration vers l’Europe. “Je suis venu en Egypte en pensant que c’était une porte d’entrée vers l’Europe”, explique M. Amine. “J’ai déposé mes papiers dans plusieurs ambassades européennes (…) et j’ai attendu mon tour”, qui n’est pas venu, raconte-t-il. Selon le gouvernement égyptien, environ un demi-million de Syriens se trouvent en Egypte. Parmi eux, 120.154 étaientRead More