C’est la faute à Kabila Ils sont environ 200 000, les compatriotes de Joseph Kabila à être éconduits manu militari du pays de Joao Laurenço, où ils s’étaient réfugiés dans la quête d’un mieux-être.  Et, la réaction du gouvernement congolais ne s’est pas fait attendre, avec en tête le président lui-même qui a convoqué et présidé, ...

L’article EXPULSIONS MASSIVES DE CONGOLAIS D’ANGOLA est apparu en premier sur Editions Le Pays.

Lisez tout >>

Le Pays

"/>

Posted On octobre 18, 2018 By In _news-fr With 28 Views

EXPULSIONS MASSIVES DE CONGOLAIS D’ANGOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *