Gabon

Libreville (AFP) Le rival du président gabonais Ali Bongo Ondimba, Jean Ping, qui se proclame toujours “président élu” a tenu un premier rassemblement d’ampleur depuis décembre ce samedi à Libreville, alors que le pouvoir organise un “dialogue politique” pour apaiser les tensions post-électorales. “Il est vrai qu’Ali (Bongo) s’accroche à son coup d’Etat militaro-électoral. Ca ne marchera plus”, a déclaré Jean Ping devant quelques milliers de partisans qui scandaient “Ping président” et portaient son effigie sur les affiches et les vêtements. “Jean Ping est là pour (…) aller jusqu’à laRead More