Posted On février 1, 2017 By In Non classifié(e) With 50 Views

Gambie: les principaux ministres du gouvernement du nouveau président Barrow prêtent serment

Banjul (Gambie), 1 fév 2017 (AFP)

Dix des 18 ministres du nouveau gouvernement gambien, dont une femme, ont prêté serment lors d’une cérémonie officielle mercredi, six jours après le retour dans le pays du président Adama Barrow, a constaté un correspondant de l’AFP.
Parmi les principaux ministres, figurent le chef historique de l’opposition à l’ancien président Yahya Jammeh, Ousainou Darboe, nommé aux Affaires étrangères, le conseiller spécial de M. Barrow, Mai Fatty, à l’Intérieur, et Amadou Sanneh, ancien trésorier du principal parti d’opposition, à l’Economie et aux Finances.
MM. Darboe et Sanneh sont sortis récemment de prison.
Une dirigeante de l’opposition à M. Jammeh, Isatou Touray, est nommée ministre du Commerce et de l’Intégration régionale.
Les ministres restants seront désignés “en fonction de la compétence des individus, de leur expérience et de leur professionnalisme”, avait indiqué mardi à la presse le porte-parole de M. Barrow, Halifa Sallah.
“Dès que les ministres auront prêté serment, ils se mettront au travail”, avait ajouté M. Sallah.
Le 29 janvier, lors de sa première conférence de presse depuis son retour du Sénégal voisin trois jours auparavant, M. Barrow avait annoncé qu’il comptait achever la composition de son gouvernement au début de la semaine suivante.
Candidat d’une large coalition de l’opposition, Adama Barrow a remporté l’élection du 1er décembre face à Yahya Jammeh, qui avait initialement reconnu sa défaite avant de se raviser le 9 décembre.
Accueilli le 15 janvier au Sénégal, à la demande de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) qui craignait pour sa sécurité en Gambie tant que M. Jammeh était en place, il a prêté serment le 19 janvier à l’ambassade de Gambie à Dakar.
Peu après, la Cédéao lançait une opération pour forcer au départ M. Jammeh, qui a finalement quitté le pays le soir du 21 janvier pour un exil en Guinée équatoriale, à la suite d’une ultime médiation mauritano-guinéenne.

Tags : , ,