Posted On janvier 12, 2018 By In Non classifié(e) With 12 Views

L’avion d’Air Algérie intercepté par l’armée française a respecté la procédure (compagnie)

Alger, 12 jan 2018 (AFP)

L’appareil d’Air Algérie, intercepté mardi par un chasseur dans l’espace aérien français, a obéi aux instructions du contrôle aérien français, a assuré la compagnie nationale algérienne à l’agence de presse APS.
Mardi, le ministère français de la Défense avait indiqué qu’un chasseur français avait intercepté un Boeing d’Air Algérie reliant Constantine (ouest de l’Algérie) et Lyon (sud-est de la France) qui avait “cessé de répondre au contrôle aérien français, alimentant le doute sur les intentions de l’équipage”.
Reda Toubal Seghir, un responsable d’Air Algérie, a indiqué jeudi soir à l’APS que l’avion, lorsqu’il avait quitté l’espace aérien algérien, a été “transféré sur la fréquence du contrôle aérien français qui (…) l’a autorisé à opérer directement vers un point de navigation. Une instruction qui a été suivie”.
“L’avion algérien a suivi normalement son plan de vol”, a-t-il assuré.
L’équipage n’a reçu “à aucun moment” d’appel sur la fréquence de secours, prévue en cas de problème, a poursuivi M. Seghir.
Sollicitée jeudi, Air Algérie n’avait pas répondu aux questions de l’AFP.
Selon l’armée française, l’équipage du chasseur avait finalement conclu que le “comportement douteux” de l’avion n’était dû qu’à un “manquement à l’obligation de l’équipage (…) de maintenir un dialogue constant avec les aiguilleurs du ciel”.

Tags : , , , , ,