Posted On février 24, 2017 By In Non classifié(e) With 60 Views

Le roi du Maroc demande à l’ONU de faire cesser les “provocations” du Polisario

Rabat, 24 fév 2017 (AFP)

Le roi du Maroc a appelé vendredi le secrétaire général de l’ONU à agir pour mettre fin aux “provocations” du Front Polisario qui “menacent sérieusement le cessez-le-feu” au Sahara occidental, indique un communiqué officiel.
Mohammed VI s’est entretenu au téléphone avec Antonio Guterres pour “attirer son attention sur la situation grave qui sévit dans la région de Guerguerat au Sahara marocain”, selon un communiqué du cabinet royal.
Le souverain a dénoncé les “incursions répétées des éléments armés du +polisario+ et leurs actes de provocations” dans cette région.
Ces actes “prémédités” ont eu lieu un mois avant le retour fin janvier du Maroc au sein à l’Union Africaine (UA), ceci “afin de créer la zizanie et tenter, en vain, de torpiller ce processus”, souligne le communiqué.
Les responsables marocains ont “déjà signalé à plusieurs reprises ces actes à la Minurso (Mission d’observation de l’ONU déployée au Sahara occidental) et aux Nations unies”.
Mohammed VI “a demandé au secrétaire général de l’ONU de prendre les mesures urgentes et nécessaires afin de mettre un terme à cette situation inadmissible, qui menace sérieusement le cessez-le-feu et met en péril la stabilité régionale”, ajoute le texte.
A la frontière avec la Mauritanie, Guerguerat est située dans le sud-ouest du Sahara occidental.
Ancienne colonie espagnole, le Sahara occidental, immense étendue désertique, est sous contrôle du Maroc depuis 1975. Soutenu par l’Algérie, le Polisario réclame un référendum d’autodétermination alors que Rabat, qui contrôle la région et considère le Sahara comme une “cause nationale”, propose une autonomie sous sa souveraineté.
Les armes se sont tues depuis l’entrée en vigueur d’un cessez-le-feu en 1991, et l’ONU maintient sur place une force de paix comptant environ 250 casques bleus et chargés notamment de surveiller le cessez-le-feu.
Disant vouloir lutter “contre la contrebande”, l’armée marocaine a entamé mi-août dans la zone de Guerguerat la construction d’une route goudronnée au-delà de son mur de défense, une barrière de sable bâtie sur près de 2.500 kilomètres.
Le Polisario a depuis lors multiplié les incursions dans cette zone, les médias proches de ce mouvement faisant état en décembre dernier de patrouilles de ses combattants et d’installation de “base d’appui”.

Tags : , , , ,