Posted On janvier 27, 2017 By In Non classifié(e) With 88 Views

Le Sahara occidental: contrôlé par le Maroc, revendiqué par le Polisario

Rabat, 27 jan 2017 (AFP)

Le Sahara occidental est une ex-colonie espagnole contrôlée pour l’essentiel par le Maroc, mais le territoire est revendiqué par les indépendantistes du Polisario.
Rabat, qui considère le Sahara occidental comme partie intégrante du royaume, propose une large autonomie sous sa souveraineté pour ce vaste territoire. Le Polisario, soutenu par Alger, réclame un référendum d’autodétermination.
Le Sahara occidental est le seul territoire du continent africain dont le statut post-colonial n’a toujours pas été réglé. Son conflit continue d’empoisonner les relations entre l’Algérie et le Maroc, dont les frontières sont fermées depuis 1994.
Situé sur la côte Atlantique, le Sahara occidental (266.000 km2) est un territoire quasi désertique, avec la présence de phosphates et un littoral de plus de 1.000 km de long très poissonneux. Il compte plus d’un demi-million d’habitants et Laâyoune, sa capitale, Dakhla et Smara sont les principales villes.
Quelque 175.000 personnes sont par ailleurs installées dans des camps de réfugiés près de la ville algérienne de Tindouf, à 1.800 km au sud-ouest d’Alger et proche de la frontière avec le Maroc.
En 1975, la Cour internationale de justice de La Haye s’était prononcée pour l’autodétermination de la population du territoire. Cette décision a été suivie par une “Marche verte” à l’appel du roi Hassan II, mobilisant 350.000 Marocains pour marquer “l’appartenance” du territoire au Maroc.
Le 27 février 1976, le Polisario, créé en 1973, a proclamé la République arabe sahraouie démocratique (RASD). Le mouvement est dirigé depuis juillet 2016 par Brahim Ghali qui a succédé à son dirigeant historique Mohamed Abdelaziz, décédé en mai.
En 1979, le Maroc avait pris le contrôle de la quasi-totalité du Sahara après que la Mauritanie eut renoncé à sa partie du territoire. Plusieurs “murs” de protection ont été édifiés contre les incursions du Polisario. Un cessez-le-feu est entré en vigueur en 1991, après 16 ans de guerre.
Un référendum d’autodétermination prévu par l’ONU a été constamment repoussé depuis 1992 en raison de désaccords continus sur la composition du corps électoral.
Une Mission de l’ONU (Minurso) est déployée depuis 1991 pour surveiller le cessez-le-feu au Sahara occidental en attendant que soit défini le statut de ce territoire. Son quartier général se trouve à Laâyoune, et les relations ont été parfois tendues avec les autorités marocaines.
L’admission de la RASD en 1984 au sein de l’Organisation de l’unité africaine (OUA, devenue Union africaine) a provoqué le départ du Maroc de l’organisation.
En septembre 2016, le Maroc a demandé officiellement à réintégrer l’UA. Fin juillet, Mohammed VI avait déclaré que cette décision ne signifiait pas le renoncement du royaume à ses droits sur le Sahara occidental.

Tags : , , , , , ,