Posted On septembre 29, 2017 By In Non classifié(e) With 307 Views

Libye: 26 morts dans les combats à Sabratha (ministère)

Tripoli, 29 sept 2017 (AFP)

Des combats qui font rage entre groupes rivaux depuis près de deux semaines à Sabratha, dans l’ouest de la Libye, ont fait 26 morts et 170 blessés, a indiqué vendredi le ministère de la Santé.
“Le chef de la commission chargée par le ministre de la Santé du suivi des événements à Sabratha (…) a confirmé que les combats avaient fait 26 morts et 170 blessés”, a indiqué sur sa page Facebook ce ministère lié au gouvernement libyen d’union nationale (GNA).
Il s’agit du premier bilan officiel depuis le début des violences dans cette ville côtière, située à environ 70 kilomètres à l’ouest de Tripoli et qui est le principal point de départ des migrants clandestins vers les côtes européennes.
Les affrontements ont éclaté le 17 septembre après la mort d’un membre de la milice d’Ahmad Dabbashi, connu pour avoir été l’un des barons locaux du trafic de migrants mais qui s’est reconverti cet été dans la lutte contre l’immigration clandestine.
Cet incident avait eu lieu à un barrage tenu par une force de sécurité initialement formée par le GNA pour chasser des jihadistes du groupe Etat islamique (EI) qui avaient occupé brièvement le centre-ville de Sabratha en février 2016.
La Libye, en proie au chaos, est livrée aux milices depuis la chute du dictateur Mouammar Kadhafi en 2011.
Politiquement, deux autorités se disputent le pouvoir: le GNA reconnu par la communauté internationale et basé à Tripoli, et une autorité exerçant son pouvoir dans l’est du pays avec le soutien du maréchal Khalifa Haftar.
Les tentatives de réconciliation entre les deux camps n’ont jusqu’à présent pas abouti.

Tags : , ,