Posted On juillet 5, 2017 By In Non classifié(e) With 43 Views

Libye: les forces pro-Haftar annoncent une importante percée à Benghazi

Benghazi (Libye), 5 juil 2017 (AFP)

Les forces loyales au maréchal Khalifa Haftar, l’homme fort de l’est libyen, ont annoncé mercredi une importante percée dans les derniers bastions des jihadistes à Benghazi, faisant état d’une victoire “imminente”.
L’armée nationale libyenne (ANL) a annoncé la fin des opérations militaires dans le quartier de Soug al-Hout, ajoutant avoir avancé dans le quartier central d’al-Sabri, où sont cernés les derniers jihadistes, selon le général Abdessalam al-Hassi, chef de la cellule des opérations.
M. Hassi a indiqué à l’AFP que les derniers jihadistes étaient cernés dans un petit périmètre dans Al-Sabri et faisaient l’objet d’attaques sur trois fronts, sous une couverture des forces aériennes.
Il a ajouté que l’annonce de la “libération” totale de Benghazi, située à 1.000 km à l’est de Tripoli, était imminente.
Le porte-parole des forces spéciales de l’ANL a confirmé de son côté une percée importante mercredi dans le quartier d’al-Sabri.
L’ANL “s’apprête à prendre d’assaut l’hôpital al-Joumhouria et le marché d’al-Jarid”, où sont assiégés les derniers jihadistes, a ajouté le colonel Miloud al-Zwei.
L’ANL, autoproclamée par Haftar, n’a pas communiqué un bilan d’éventuelles victimes.
Depuis le printemps 2014, ces forces une guerre sans relâche à Benghazi contre des groupes jihadistes, parmi lesquels figurent le Conseil de la Choura des révolutionnaires de Benghazi, une coalition de milices islamistes dont font partie notamment des membres présumés de l’organisation Etat islamique (EI) et d’Ansar Asharia, un groupe libyen proche d’Al-Qaïda, récemment dissout.
La Libye est livrée au chaos depuis la chute de l’ex-dictateur Mouammar Kadhafi en 2011.
Deux autorités s’y disputent le pouvoir: un gouvernement d’union nationale basé à Tripoli et reconnu par la communauté internationale et des autorités non reconnues basées dans l’est du pays, auxquelles est lié le maréchal Haftar.

Tags : , ,