Posted On mars 13, 2018 By In Non classifié(e) With 65 Views

Mayotte: Philippe veut trouver “des solutions durables”

Paris, 13 mars 2018 (AFP)

Edouard Philippe a affiché mardi soir sa volonté de trouver des “solutions durables” pour Mayotte, alors que le 101e département français est en proie à un long mouvement social contre l’insécurité et l’immigration clandestine.
Après les mesures d’urgence annoncées à Mayotte par Annick Girardin, la nouvelle mission installée par la ministre des Outre-mers vise à faire des propositions afin qu'”on puisse avoir rapidement à Paris un travail collectif avec les élus mahorais, avec les acteurs du monde économique et social mahorais, pour faire en sorte de trouver des solutions durables”, a déclaré le Premier ministre lors de son direct hebdomadaire sur Facebook.
Selon Matignon, cette réunion visera à “étudier les conclusions” de la mission et à “trancher”.
Le Premier ministre, qui a ouvert la porte la semaine dernière à un aménagement du droit du sol à Mayotte, a souligné qu’il ne serait “pas facile” de trouver ces solutions durables.
“Les problèmes de Mayotte sont des problèmes compliqués, qui vont être compliqués pendant longtemps, la question c’est comment on les aborde et comment on les traite dans la durée et sérieusement”, a-t-il plaidé.
“Tous ceux qui vont à Mayotte en disant +y’a qu’à, faut qu’on+, pardon mais ils se trompent”, a-t-il déclaré, alors que le président de LR Laurent Wauquiez a récemment critiqué le gouvernement lors d’une visite à Mayotte.
“Moi je suis prêt à ouvrir toutes les pistes de travail mais à le faire sérieusement pour (ne) pas raconter des craques et pour (ne) pas jeter de l’huile sur le feu sur une situation qui est durablement complexe”, a-t-il insisté.
Le Premier ministre a dit avoir “parfaitement conscience” de la “colère” des Mahorais et la “comprendre”.
Sans parler d’un projet précis de déplacement, il a affiché son souhait de se rendre “vite” dans le département français de l’océan Indien, en proie à une importante immigration venue des Comores.
Un signe de détente est venu de Mayotte mardi soir: au bout de cinq heures de négociations avec Annick Girardin, l’un des porte-parole du mouvement social a annoncé qu’une levée des barrages routiers serait proposée mercredi à la population.
map/chr/cam

Tags : , , , , ,