Posted On janvier 30, 2017 By In Non classifié(e) With 99 Views

Migration: l’UE lance la seconde phase de la formation de gardes-côtes libyens

Bruxelles, 30 jan 2017 (AFP)

L’Union européenne (UE) a annoncé lundi le lancement de la seconde phase de sa formation de gardes-côtes libyens, dans le cadre de son opération maritime Sophia contre le trafic des migrants et les passeurs au large de la Libye.
Elle a commencé lundi avec la formation d’un nouveau contingent de 20 gardes-côtes libyens dans un centre d’entraînement en Crète (Grèce), ont précisé les services de la chef de la diplomatie de l’UE, Federica Mogherini dans un communiqué.
Ces gardes-côtes libyens seront instruits dans différents domaines de compétence: “Les droits de l’homme, les droits maritimes, le traitement égalitaire des hommes et des femmes, ainsi que les techniques d’opérations de recherches et de sauvetage en mer”, précise le communiqué.
Cette seconde étape de formation durera pendant toute l’année 2017 et sera dispensée dans différents sites de la Méditerranée.
Dans le cadre de son opération Sophia, lancée en 2015, l’Union européenne a commencé fin octobre 2016 à former des gardes-côtes libyens pour l’aider à intercepter des passeurs au large des côtes de la Libye. Un premier effectif de 78 hommes devait achever sa formation en février.
Mais pour l’instant, les navires européens de Sophia ne sont autorisés à opérer que dans les eaux internationales, ce qui limite l’efficacité de l’opération.
Les périlleuses traversées de la Méditerranée centrale ont déjà atteint l’an dernier un niveau record, chiffré à plus de 180.000 migrants, partis pour 90% de Libye, et ce malgré l’opération navale Sophia.
Mercredi dernier, la Commission européenne a proposé une série de mesures pour freiner les flux de migrants africains remontant vers l’UE via la Libye et mieux lutter contre les passeurs, parmi lesquelles un soutien renforcé aux gardes-côtes libyens.
La Commission a présenté ces mesures comme sa “contribution à la discussion” en cours parmi les 28 sur le règlement de la crise migratoire sur la route de la Méditerranée centrale, avant le sommet de l’UE organisé vendredi à La Vallette, qui sera consacré principalement à ce dossier épineux.

Tags : , , , ,