Posted On mars 25, 2018 By In Non classifié(e) With 23 Views

Niger: cinq civils tués dans une attaque de Boko Haram

Niamey, 25 mars 2018 (AFP)

Au moins cinq civils nigériens ont été tués et “plusieurs autres blessés” en fin de semaine dans une attaque attribuée aux islamistes nigérians de Boko Haram dans le sud-est du Niger, proche du Nigeria, a appris dimanche l’AFP de sources concordantes.
“Les BH (Boko Haram) sont venus sur la place du marché vendredi en début de soirée, ils ont tiré sur la foule et ont emporté des vivres”, a affirmé à l’AFP un résident de Toummour, une commune de la région de Diffa, visée par l’attaque.
Un élu local a “confirmé” le bilan de “cinq morts, tous des civils” et a fait également état de “plusieurs blessés”, dans l’attaque.
“Le choc est immense: cette deuxième attaque de Boko Haram (après celle de janvier) a sérieusement secoué et bouleversé les populations”, a commenté dimanche la télévision nigérienne sans fournir de bilan.
Le gouverneur de la région de Diffa (sud-ouest), M. Mahamadou Laoualy Dan s’est rendu samedi à Toummour pour “présenter ses condoléances” aux proches des défunts et “encourager” les éléments de l’armée qui “ont mis en déroute” les assaillants, a souligné la télévision.
“Nous demandons aux populations de tenir (…) 2018 sera une année décisive dans la guerre contre Boko Haram”, a déclaré Mahamadou Laoualy Dan Dano devant les habitants de Toummour. Mi-janvier, 7 militaires nigériens ont été tués et 17 autres blessés dans une attaque à Toummour, à l’est de Diffa, vers le bassin du lac Tchad.
Ces attaques sont intervenues après plusieurs mois d’accalmie dans la région de Diffa, théâtre depuis février 2015 de nombreuses attaques de Boko Haram.
Le 3 juin 2016, une attaque massive de Boko Haram avait fait 26 tués chez les militaires ainsi qu’un nombre inconnu de victimes civiles dans la ville de Bosso, à une vingtaine de kilomètres de Toummour.

Tags : , ,