Posted On juillet 18, 2017 By In Non classifié(e) With 108 Views

Niger: une vingtaine de migrants, dont une fillette, secourus en plein désert

Niamey, 18 juil 2017 (AFP)

Vingt-trois migrants ouest-africains, dont une fillette de 7 ans, abandonnés par leur chauffeur en plein désert dans le nord du Niger, ont été secourus par une équipe de l’Organisation mondiale pour les migrations (OIM), a annoncé mardi l’agence onusienne.
“Ces migrants sont au nombre de 23, dont une fillette et deux femmes. Nous étions partis les chercher dans le désert à 300 kilomètres de la ville d’Agadez (nord) en direction de la Libye”, a précisé à l’AFP un employé de l’OIM.
Ces rescapés, dont des Gambiens et des Sénégalais, ont raconté avoir “été abandonnés par leur chauffeur” dont ils ont espéré “pendant six jours le retour” avant de “marcher pendant deux autres jours dans le désert”.
Ils ont finalement été repérés dans les environs d’un puits par les autorités locales, qui ont signalé leur présence à l’OIM, a expliqué le même employé.
Porte du Sahara, Agadez, plus grande ville du nord du Niger, est une plaque tournante du trafic d’êtres humains voulant gagner l’Europe via la Libye voisine.
Depuis le début de l’année, découvertes macabres et opérations de sauvetage de migrants sont devenues monnaie courante dans le désert.
“Des centaines de migrants ouest-africains ont été retrouvés morts, ou sont portés disparus, ou ont été sauvés in extremis dans le Sahara nigérien”, devenu “un véritable cimetière à ciel ouvert”, ont récemment alerté une trentaine d’élus de la région d’Agadez.
Entre mai et juin, 52 migrants, dont des bébés, ont été retrouvés morts en plein désert. Une cinquantaine d’autres migrants portés disparus fin juin après avoir été abandonnés en plein désert, sont probablement morts, selon l’OIM.
Début juillet, 67 migrants ont été secourus par une patrouille de l’armée nigérienne.
Pour lutter contre les trafiquants, Niamey a voté en 2015 une loi très sévère rendant leurs crimes passibles de 30 ans de prison, mais sans grand succès jusqu’à présent.
L’Union européenne a versé la semaine passée au Niger une aide de 10 millions d’euros (6,5 milliards de francs CFA) pour l’aider à juguler le flux de migrants clandestins.

Tags : , , ,