Débuté le 10 juillet 2018, l’interrogatoire du sergent-chef Roger Joachim Damagna  Koussoubé surnommé le «Touareg», s’est poursuivi, le 11 juillet 2018 à  la salle des Banquets de Ouaga 2000.  Il est poursuivi pour « attentat à la sûreté de l’Etat, meurtre, coups et blessures volontaires, complicité et dégradation volontaire aggravée de biens et incitation à commettre ...

L’article PROCES DU PUTSCH MANQUE : Le «Touareg» charge Bassolé est apparu en premier sur Editions Le Pays.

Lisez tout >>

Le Pays

"/>

Posted On juillet 12, 2018 By In _news-fr With 12 Views

PROCES DU PUTSCH MANQUE : Le «Touareg» charge Bassolé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *