Posted On mars 26, 2018 By In Non classifié(e) With 14 Views

RDC : meurtre des experts de l’ONU, un chef milicien et un policier aux arrêts au Kasaï

Kananga (RD Congo), 26 mars 2018 (AFP)

Un policier et un chef milicien, meurtriers présumés de deux experts des Nations unies au Kasaï ont été arrêtés samedi dans cette région du centre de la République démocratique du Congo, a-t-on appris lundi de sources concordantes.
Le 12 mars 2017, la Suédo-Chilienne Zaida Catalan et l’Américain Michael Sharp ont été tués au cours de leur enquête sur des fosses communes dans cette région ravagée par des troubles entre septembre 2016 et début 2017.
Le chef coutumier Vincent Manga, plusieurs fois cité comme auteur de ce double meurtre, a été “arrêté samedi par l’armée” ainsi qu’un policier impliqué dans ce dossier, a déclaré à l’AFP le vice-gouverneur de la province du Kasaï-central, Manix Kabuanga.
Leur arrestation a eu lieu à Bukonde, village où les deux experts onusiens ont été tués, a-t-il ajouté.
Les deux hommes ont été “transférés aujourd’hui à l’auditorat et sont entre les mains de la justice militaire”, a indiqué à l’AFP une source du parquet militaire de Kananga, chef-lieu du Kasaï central.
Un an après la mort des deux experts, les audiences du procès de leurs assassins présumés devant un tribunal militaire sont suspendues depuis le 22 octobre.
Les autorités congolaises affirment que les deux experts ont été tués par des “terroristes” du mouvement Kamuina Nsapu, entré en rébellion après la mort de leur chef traditionnel dans un assaut de l’armée en août 2016.
Depuis le début du procès, le procureur et un prévenu ont toujours cité Vincent Manga comme le chef du groupe des miliciens qui avaient intercepté le convoi des experts et l’avait conduit en brousse pour commettre ce crime.
Une enquête de Radio France Internationale (RFI) et de l’agence Reuters avait évoqué le 20 décembre une implication de trois agents de l’État “dans l’organisation de la mission qui a coûté la vie aux deux experts”.
“C’est une avancée significative dans la recherche de la vérité dans cette affaire”, a réagi auprès de l’AFP un officier de l’armée, espérant enfin que “justice sera rendue” à Michael Sharp et Zaïda Catalan.

Tags : , , , , ,