Soudan du Sud

Juba (AFP) Plus de 170 personnes ont été tuées en une semaine de combats entre clans rivaux qui s’affrontent à coups de mitrailleuses et lance-grenades pour du bétail dans le centre du Soudan du Sud, a indiqué mardi un élu local. Le nombre de blessés atteint “presque 200”, a ajouté Dharuai Mabor Teny, membre du parlement de la région des Western Lakes, à 250 km au nord-ouest de la capitale sud-soudanaise Juba. Un précédent bilan avait fait état vendredi de 60 tués dans ces combats qui ont commencé le 6Read More
Juba (AFP) Plus de 170 personnes ont été tuées en une semaine de combats entre clans rivaux qui s’affrontent à coups de mitrailleuses et lance-grenades pour du bétail dans le centre du Soudan du Sud, ont indiqué mardi des responsables locaux. Le nombre de blessés atteint “presque 200”, a ajouté Dharuai Mabor Teny, membre du parlement de la région des Western Lakes, à 250 km au nord-ouest de la capitale sud-soudanaise Juba, alors qu’un précédent bilan vait fait état vendredi de 60 tués.Read More
Juba (AFP) Plus de 60 personnes ont été tuées et des dizaines blessées depuis mercredi dans des combats entre clans rivaux, qui s’opposent pour la possession de bétail, dans le centre du Soudan du Sud, ont annoncé vendredi des responsables locaux. “Dans les derniers combats qui ont commencé le 6 décembre, plus de 60 personnes ont été tuées et des dizaines blessées”, ont indiqué deux députés de l’État des Western Lakes, situé à environ 250 km au nord-ouest de la capitale Juba, dans une lettre adressée au président Salva Kiir.Read More
Juba (AFP) Au moins 50 personnes ont été tuées dans deux raids menés lundi et mardi par une milice tribale dans l’est du Soudan du Sud, derniers affrontements en date entre communautés pastorales de cette région, a annoncé mercredi un ministre. Selon le ministre d’Etat Dut Achuek, huit personnes ont été tuées dans une attaque menée lundi par une milice dans l’Etat de Jonglei, puis “23 femmes” et “19 hommes” ont trouvé la mort mardi dans un second raid. La plupart des victimes sont des civils dont les maisons ontRead More
Juba (AFP) Les soldats sud-soudanais qui encerclaient depuis une semaine la résidence de l’ancien chef de l’armée Paul Malong dans la capitale Juba se sont retirés, a annoncé dimanche l’armée, qui affirme avoir trouvé un accord avec cette personnalité très influente. Dans un communiqué intitulé “Malentendu réglé”, le porte-parole de l’armée Lul Ruai Koang a affirmé qu’une solution pacifique avait été trouvée quant au différend sur le nombre de gardes du corps au service de Paul Malong. Démis de son poste de chef d’état-major en mai et assigné à résidence,Read More
Juba (AFP) La famine déclarée pendant plusieurs mois début 2017 au Soudan du Sud pourrait faire son retour en 2018 dans ce pays en proie à une guerre civile si rien n’est fait pour endiguer cette “tragédie causée par l’homme”, ont averti lundi plusieurs agences humanitaires de l’ONU. Le secteur agricole “a été ravagé par les combats”, a déclaré Serge Tissot, un responsable de l’Organisation de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), cité dans un communiqué en marge de la publication d’un nouveau rapport sur la situation humanitaire au SoudanRead More
Juba (AFP) Les autorités du Soudan du Sud ont entamé dimanche des négociations avec l’ancien chef de l’armée Paul Malong, dont la résidence est cernée par plus de cent soldats après qu’il a refusé de démobiliser l’essentiel de ses gardes du corps. L’influent Paul Malong, démis de son poste de chef d’état-major en mai, a reçu l’ordre vendredi de démobiliser 27 de ses 30 gardes du corps, a expliqué à l’AFP le porte-parole de l’armée, Lul Ruai: “Le gouvernement estime qu’il n’a plus besoin de ces forces auprès de lui,Read More
Juba (AFP) La tension était palpable samedi dans la capitale sud-soudanaise Juba, où de nombreux habitants restaient cloîtrés chez eux alors que des dizaines de soldats encerclaient la résidence de l’ancien chef de l’armée, l’influent Paul Malong, afin de désarmer ses gardes du corps. Ce déploiement a été confirmé à l’AFP par le porte-parole du président Salva Kiir, Ateny Wek Ateny, qui a assuré que “la situation est normale” et que “l’armée effectue un devoir de routine”, et le ministre de l’Information Michael Makuei. Selon un ordre signé lundi parRead More
Juba (AFP) Un tribunal militaire sud-soudanais a refusé vendredi que les victimes d’une attaque menée contre un hôtel à Juba en juillet 2016, dont des travailleuses humanitaires étrangères violées, témoignent depuis l’étranger, requérant leur présence dans ce pays en guerre depuis décembre 2013. Douze soldats sud-soudanais sont poursuivis pour cette attaque, lors de laquelle un journaliste local avait par ailleurs été froidement abattu. En sept journées d’audience depuis le 31 mai, aucune victime n’a encore témoigné. Les crimes allégués ont été commis le 11 juillet 2016 dans un hôtel situéRead More
Old Fangak (South Sudan) (AFP) Thouk Reath, 19 ans, se rétablissait après s’être fait amputer une jambe blessée par balle dans des combats, dans le nord-est du Soudan du Sud, quand la clinique où il était soigné a dû être évacuée en raison d’échanges de tirs. Les patients et le personnel médical du petit hôpital de Maiwut risquaient d’être pris sous le feu de l’offensive menée par l’armée gouvernementale en direction de la ville de Pagak, l’un des bastions de l’opposition situé non loin de là, à la frontière avecRead More