Soudan du Sud

Juba (AFP) Le président sud-soudanais Salva Kiir a déclaré lundi un cessez-le-feu unilatéral en lançant un dialogue national destiné à mettre fin à la guerre civile, un processus controversé qui n’inclut pas son vieux rival Riek Machar. “Je déclare une nouvelle fois un cessez-le-feu unilatéral effectif à partir d’aujourd’hui, pour que nous puissions créer l’environnement nécessaire à un dialogue inclusif”, a déclaré Salva Kiir pendant une cérémonie en présence de son fidèle allié, le président ougandais Yoweri Museveni. Ce n’est cependant pas la première fois que M. Kiir s’engage àRead More
Juba (AFP) La restructuration de l’armée sud-soudanaise annoncée par le président Salva Kiir a donné lieu mardi à un gros cafouillage, le gouvernement étant revenu sur sa décision d’en changer le nom. Des décrets présidentiels présentés lundi à la télévision d’Etat avaient fait état de cette restructuration de la SPLA (Armée populaire de libération du Soudan) et de son changement de nom en Forces de défense du Soudan du Sud (SSDF). Mais le gouvernement est revenu 24 heures plus tard sur ce changement de nom. “Non, non, ça a étéRead More
Juba (AFP) Le redouté chef de l’armée sud-soudanaise Paul Malong, démis de ses fonctions mardi par le président Salva Kiir, a assuré samedi à son retour à Juba à la demande des autorités n’avoir jamais eu l’intention de se rebeller. “Si j’avais voulu me rebeller, je me serais rebellé ici (à Juba) (…) Si j’avais dû me battre, je me serais battu ici”, a déclaré l’ex-chef d’état-major, à son arrivée dans la capitale. L’annonce du renvoi de Paul Malong par décret mardi soir avait suscité de vives inquiétudes parmi laRead More
Juba (AFP) Au moins 16 civils, selon l’ONU, ont été tués dans des combats lundi entre forces gouvernementales et rebelles à Wau, deuxième ville du Soudan du Sud en guerre, des habitants faisant état de meurtres sur des lignes ethniques. Selon des sources concordantes, des affrontements ayant débuté durant le weekend à l’extérieur de Wau, dans des zones ayant changé plusieurs fois de mains se sont étendus lundi à la ville elle-même, tenue par les forces fidèles au président Salva Kiir depuis le début de la guerre civile en 2013.Read More