enquête Tag

Le siège d'Areva, ancien fleuron français du nucléaire déjà au coeur du scandale Uramin, a fait mardi l'objet d'une perquisition dans le cadre d'une enquête sur une vente présumée douteuse d'uranium nigérien en 2011.Read More
Le siège d'Areva, ancien fleuron du nucléaire déjà au coeur du scandale Uramin, faisait l'objet d'une perquisition mardi dans le cadre d'une enquête sur une vente, présumée douteuse, d'uranium nigérien en 2011.Read More
Une perquisition a eu lieu mardi au siège du groupe nucléaire Areva dans le cadre d'une enquête sur une opération de vente présumée douteuse d'uranium nigérien baptisée "Uraniumgate", ont indiqué à l'AFP des sources concordantes.Read More
Paris (AFP) Le siège d’Areva, ancien fleuron français du nucléaire déjà au coeur du scandale Uramin, a fait l’objet d’une perquisition mardi dans le cadre d’une enquête sur une vente, présumée douteuse, d’uranium nigérien en 2011. La perquisition, qui avait débuté le matin au siège de la société dans le quartier d’affaires parisien de La Défense, s’est terminée vers 21H00, d’après une source proche du dossier. Areva “confirme une perquisition” et “collabore étroitement avec la justice”, avait déclaré dans la journée le groupe, sans donner d’autres détails. Cette opération, réaliséeRead More
La Tour Eiffel sera éteinte vendredi soir à minuit en hommage aux victimes de l'attentat survenu en Égypte, a annoncé la maire de Paris Anne Hidalgo sur Twitter.Read More
Une perquisition a eu lieu jeudi à la mairie de Mamoudzou, chef-lieu du département de Mayotte, dans une enquête portant sur des marchés publics, a-t-on appris de source judiciaire.Read More
La justice a confirmé le non-lieu dans l'enquête pour faux au sujet du document diffusé en 2012 par Mediapart censé prouver un financement libyen de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy, qui s'est pourvu en cassation, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.Read More
"Corps 1", "os mélangés"... Une à une, les caisses de bois clair aux inscriptions macabres sont descendues d'un camion de l'ONU, devant la foule médusée.Read More
Boali (Centrafrique) (AFP) “Corps 1”, “os mélangés”… Une à une, les caisses de bois clair aux inscriptions macabres sont descendues d’un camion de l’ONU, devant la foule médusée. A Boali, à une centaine de kilomètres de la capitale centrafricaine Bangui, les restes de 13 femmes et hommes, victimes d’un massacre présumé par des soldats de la paix congolais, vont être rendus à leur famille, alors que justice n’a encore jamais été rendue. “Ca nous va droit au coeur”, souffle à l’AFP Robert Konomo, 60 ans, les traits tirés. Vêtu deRead More
Après 22 ans de règne du soupçon sous Yahya Jammeh, la Gambie pensait en avoir fini avec les purges inexpliquées dans l'armée. Mais la détention d'une dizaine de militaires sèment le doute sur la détermination du nouveau pouvoir à respecter les droits de l'Homme.Read More