génocide Tag

Le Franco-Rwandais Claude Muhayimana est renvoyé devant la cour d'assises pour "complicité" du génocide au Rwanda en 1994, accusé d'avoir transporté des miliciens ayant perpétré des massacres de Tutsi, a appris lundi l'AFP de source judiciaire et auprès des parties civiles.Read More
Le Franco-Rwandais Claude Muhayimana est renvoyé devant la cour d'assises pour "complicité" du génocide de 1994 au Rwanda, accusé d'avoir transporté des miliciens ayant perpétré des massacres de Tutsi, a appris lundi l'AFP de source judiciaire et auprès des parties civiles.Read More
Paris (AFP) Troisième procès en vue en France en lien avec le génocide au Rwanda : Claude Muhayimana, accusé d’avoir transporté des miliciens sur les lieux de massacres des Tutsi en 1994, est renvoyé devant les assises pour “complicité” de génocide et de crimes contre l’humanité. Après les procès d’un ancien officier de l’armée rwandaise en 2014 et de deux bourgmestres (maires) en 2016, la justice française décide à nouveau de juger des crimes en lien avec ce génocide qui a fait, selon l’ONU, plus de 800.000 morts, très majoritairementRead More
Vingt-trois ans après le génocide au Rwanda, la justice refuse de faire entendre les anciens plus hauts responsables militaires français dans l'enquête sur de possibles responsabilités de l'armée en marge du massacre de Bisesero en juin 1994, une décision qui rompt selon les parties civiles l'espoir d'un procès.Read More
Vingt-trois ans après le génocide au Rwanda, la justice refuse de faire entendre les anciens plus hauts responsables militaires français dans l'enquête sur de possibles responsabilités de l'armée en marge du massacre de Bisesero, une décision qui rompt selon les parties civiles l'espoir d'un procès.Read More
Paris (AFP) Vingt-trois ans après le génocide au Rwanda, la justice refuse de faire entendre les anciens plus hauts responsables militaires français dans l’enquête sur de possibles responsabilités de l’armée en marge du massacre de Bisesero en juin 1994, une décision qui rompt selon les parties civiles l’espoir d’un procès. Dans sa décision du 31 octobre, la cour d’appel de Paris, confirmant un précédent refus du juge, n’a pas estimé nécessaire d’auditionner l’amiral Jacques Lanxade, l’ancien chef d’état-major des armées, et son adjoint de l’époque, le général Raymond Germanos, commeRead More
Le procès en appel de deux anciens bourgmestres (maires) rwandais, condamnés à la perpétuité en France en 2016 pour leur participation au génocide des Tutsi en 1994, se tiendra à Paris du 30 avril au 6 juillet, a-t-on appris de source judiciaire.Read More
Le parquet de Paris a demandé le renvoi aux assises du Franco-Rwandais Claude Muhayimana pour "complicité" de génocide en 1994 au Rwanda mais a requis l'abandon d'une partie des poursuites, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.Read More
La Centrafrique "n'est pas en situation de pré-génocide", a estimé mercredi à Bangui le conseiller spécial de l'ONU pour la prévention du génocide, Adama Dieng, alors que ce sujet fait l'objet d'une controverse depuis l'été.Read More
Bangui (AFP) La Centrafrique “n’est pas en situation de pré-génocide”, a estimé mercredi à Bangui le conseiller spécial de l’ONU pour la prévention du génocide, Adama Dieng, alors que ce sujet fait l’objet d’une controverse depuis l’été. “La République centrafricaine n’est pas en situation de pré-génocide. (Un génocide) est un processus long”, a déclaré Adama Dieng, lors d’une conférence de presse au terme d’une visite de six jours dans le pays. Pour le conseiller onusien, arrivé sur place le 6 octobre, il y a néanmoins des “indicateurs” qui “peuvent aboutirRead More