Posted On juillet 5, 2017 By In Non classifié(e) With 103 Views

Un consortium de compagnies italiennes va reconstruire l’aéroport de Tripoli

Tripoli, 5 juil 2017 (AFP)

Un consortium de compagnies italiennes a signé mercredi à Tripoli un accord avec les autorités libyennes pour reconstruire l’aérogare de l’aéroport de Tripoli, détruite par les violences durant l’été 2014.
Le projet d’un “coût initial de 78 millions d’euros”, comprend la construction de deux terminaux, le premier pour les vols internationaux et le deuxième pour les vols domestiques, d’une surface totale de 30.000 m2, a précisé à l’AFP le directeur du département des projets au ministère du Transport, Sami al-Aich.
Le premier terminal devrait pouvoir accueillir les voyageurs dans dix mois, tandis que le deuxième devrait être prêt dans dix-huit mois, selon le responsable libyen.
L’aéroport de Tripoli, au sud de la capitale, avait été très endommagé par les combats meurtriers de l’été 2014, à l’issue desquels les milices de Fajr Libya s’étaient emparées de la capitale y installant un gouvernement dirigé par Khalifa Ghweil.
Depuis, un aéroport civil a été aménagé à Meitiga, une ancienne base aérienne militaire, où opèrent seulement des compagnies libyennes. Les compagnies étrangères ne desservent plus le pays depuis 2014 en raison de l’insécurité dans le pays.
Des forces loyales au Gouvernement libyen d’union nationale (GNA) ont pris possession fin mai de l’aéroport, au prix de combats meurtriers. Le site était jusque là contrôlé par des groupes rivaux.
La garde présidentielle, une force formée par le GNA pour protéger les institutions de l’Etat et les représentations diplomatiques, a été chargée de sécuriser le périmètre de l’aéroport.
Depuis sa prise de fonction en mars 2016, le GNA a réussi à gagner en influence dans la capitale, sous la coupe de dizaines de milices et en proie à une insécurité chronique depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011.

Tags : , , , , ,