Lubumbashi (RD Congo), 12 nov 2017 (AFP)

Un accident de train de marchandises, transportant des matières inflammables, a tué huit à 33 passagers clandestins dimanche dans le sud-est de la République démocratique du Congo, selon une source officielle et la radio des Nations unies Okapi.
« Jusque là il y a huit morts et plusieurs blessés. Le bilan pourrait être beaucoup plus important », a déclaré à l’AFP Jean-Marie Tshizainga, ministre des Mines de la province de Lualaba. Sur son site internet, Okapi parle de 33 tués, plusieurs blessés et brûlés. Le train se rendait de Lubumbashi à Luena dans la région minière du Katanga.