Johannesburg, 25 août 2017 (AFP)

Cinq mineurs étaient portés disparus vendredi dans une mine d’or sud-africaine après une secousse sismique, a annoncé la compagnie Harmony Gold, qui exploite le site.
La société minière sud-africaine Harmony Gold a affirmé que « cinq employés restent portées disparus » après « un événement sismique » dans une mine à 80 km de Johannesburg, la capitale économique d’Afrique du sud.
Une mission de secours a été lancée, selon Harmony Gold.
L’incident a eu lieu vendredi matin à 10H30 (08H30 GMT) dans la mine de Kusasalethu dans la localité de Carletonville (ouest).
Géant de la production d’or, numéro 1 mondial de la production de platine, L’Afrique du Sud possède d’énormes ressources minières ainsi que certaines des mines les plus profondes du monde. Les accidents y sont cependant fréquents.
Début 2014, huit mineurs d’Harmony Gold avaient été tués après un tremblement de terre qui avait provoqué une explosion souterraine.