Alger (AFP)


Un internaute ayant créé sur le réseau social Facebook un faux compte au nom du Premier ministre algérien Abdelmadjid Tebboune a été arrêté, a appris lundi l’AFP auprès des services du chef du gouvernement.
Le créateur présumé de ce faux compte Facebook, dont l’identité n’a pas été dévoilée, a été « appréhendé par les services de sécurité qui ont, par ailleurs, diligenté une enquête », a indiqué le bureau du Premier ministre dans un communiqué.
L’arrestation fait suite à la « parution de fausses informations produites et diffusées via (ce) compte Facebook usurpant l’identité du Premier ministre », a-t-il ajouté, apportant un « démenti formel » aux informations relayées par des médias sur la foi de ce faux compte.
M. Tebboune « ne possède pas de compte sur ce réseau social » et la création d’un compte Facebook pour le Premier ministre « n’est pas à l’ordre du jour », selon ce communiqué.
« Nous allons fermer le faux compte » Facebook, a assuré à l’AFP le directeur de la communication du bureau du Premier ministre, Ahmed Madani. Il a confirmé que le chef de gouvernement possédait bien en revanche un compte Twitter.
Ouvert en juin dernier, ce compte suivi par 269 abonnés n’affiche que deux tweets: l’un renvoyant sur le discours de présentation du « plan d’action » du gouvernement devant l’Assemblée, l’autre félicitant les Algériens à l’occasion de l’Aïd el-Fitr.
Selon M. Madani, l’internaute qui s’est fait passer pour M. Tebboune a notamment publié des informations inventées sur les activités officielles du Premier ministre, faisant état de réunions imaginaires ou de convocations inexistantes de hauts responsables.
Les raisons pour lesquelles il a créé ce faux n’étaient pas connues dans l’immédiat.