Posted On juillet 10, 2017 By In Non classifié(e) With 333 Views

Arabie: Amnesty craint une possible expulsion de 3 Soudanais vers leur pays

Dubaï, 10 juil 2017 (AFP)

Amnesty International a averti lundi que trois Soudanais risquaient la prison et la torture s’ils étaient expulsés d’Arabie saoudite dans leur pays où ils ont soutenu une campagne de désobéissance civile.
Elgassim Seed Ahmed, Elwaleed Imam et Alaa Aldin al-Difana ont été arrêtés par les autorités saoudiennes en décembre 2016, a indiqué l’organisation dans un communiqué.
Il semble, selon Amnesty International, qu’ils aient été interpellés à la demande des autorités soudanaises pour avoir soutenu, sur les réseaux sociaux, le mouvement de l’année dernière dans leur pays.
Ils risquent l’expulsion à tout moment, les autorités saoudiennes ayant informé leurs familles de leur intention de les renvoyer dans leur pays, selon Amnesty.
“Ces hommes sont des prisonniers de conscience (…) et au lieu de les renvoyer au Soudan où ils seront probablement punis pour leur activité dans le domaine des droits de l’Homme, les autorités saoudiennes feraient mieux de les libérer immédiatement et sans condition”, écrit l’ONG dans son communiqué.
L’organisation dit craindre de les voir emprisonnés, voire torturés ou subir de mauvais traitements une fois expulsés au Soudan.

Tags : , , ,