Posted On juillet 6, 2017 By In Non classifié(e) With 456 Views

Ariège: au 21e festival de cinéma “Résistances”, l’Algérie à l’honneur

Toulouse, 6 juil 2017 (AFP)

La 21e édition du festival de cinéma militant “Résistances”, qui s’ouvre vendredi en Ariège, sera consacrée à l’Algérie mais aussi à des thèmes d’actualité comme “La mer à mort” ou “Habitat subi, habitat choisi”.
Le festival propose une centaine de films, documentaires et fictions, ainsi que des débats, à Foix et dans cinq autres communes du département, avec la présence de 30 réalisateurs. Il se tient jusqu’au 15 juillet.
L’Algérie est cette année mise à l’honneur avec des films “historiques” et “plus récents”, comme “Lettre à ma soeur” de Habiba Djahnine, consacré au parcours de la militante féministe Nabila Djahnine au début des années 1990, et “Dans ma tête un rond point” d’Hassen Ferhani, immersion dans un abattoir d’Alger.
Le festival, qui ne décerne aucun prix, projettera en avant-première “En attendant les hirondelles” de Karim Moussaoui (sortie prévue le 8 novembre), qui entrelace trois histoires algériennes contemporaines, et “Enquête au paradis” de Merzak Allouache, un docu-fiction qui scrute “l’imaginaire religieux des algériens”.
Au-delà de ce choix géographique, quatre fils rouges traversent le programme.
Celui de “La mer à mort” sera consacré à la surexploitation des milieux marins mais aussi sur la question des migrants qui traversent les flots.
Le thème des “Visages de la violence” rassemble des films qui traitent des “rapports de domination économique, raciale et sexiste”, avec en miroir un autre thème sur la “Reconquête des imaginaires” montrant “d’autres formes de travail, de luttes, de démocratie”.
Enfin une série de films seront projetés sous le titre “Habitat subi, habitat choisi”, abordant la question du mal-logement et des choix de logement alternatifs.
Cette édition s’ouvrira avec une avant-première de “La belle et la meute”, de la réalisatrice tunisienne Kaouther Ben Hania (sortie prévue le 18 octobre) et se terminera avec “120 battements par minute” de Robin Campillo, récompensé par le Grand Prix du festival de Cannes.
Une “nuit de cinéma” le 14 juillet, des “apéro-concerts”, une programmation jeunesse et un “marathon vidéo” au cours duquel des équipes franco-algériennes devront réaliser un film en 72h sont aussi prévus.

Tags : , , ,