Londres (AFP)


La Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a indiqué qu’elle avait retiré le Botswanais Isaac Makwala de la finale du 400 m des Mondiaux mardi soir à Londres sur décision du délégué médical après un diagnostic de maladie infectieuse.
Pour la même raison, a précisé l’IAAF dans un communiqué, Makwala n’avait pas été autorisé lundi à prendre le départ des séries du 200 m, dont il détient la meilleure performance mondiale 2017 (19.77).
« En vertu des règlements de l’Agence publique de santé (PHE), il a été demandé que Makwala observe une période de quarantaine de 48 heures, qui prendra fin mercredi 9 août à 14h00 », a rappelé l’IAAF.
Agé de 30 ans, Makwala pourra ainsi participer au relais 4X400 m dont les séries sont programmées samedi.
La PHE avait confirmé mardi après-midi qu’une trentaine de cas de gastro-entérite, dont neuf en cours, avaient étaient signalés ces derniers jours dans un hôtel officiel qui accueille des délégations participant au Mondiaux.
« Le norovirus (cause la plus courante de gastro-entérite et de diarrhée) a été identifié dans deux cas après analyse », avait précisé le Dr Deborah Turbitt, directrice de la PHE.
Selon l’Agence de santé publique, le « norovirus est pénible mais se soigne en un ou deux jours par l’absorption abondante de liquides ».