Posted On octobre 5, 2017 By In Non classifié(e) With 365 Views

Attentat du Bardo: Tunis tente de rassurer les victimes françaises

Tunis, 5 oct 2017 (AFP)

Le Premier ministre tunisien Youssef Chahed a assuré jeudi, lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue français Édouard Philippe à Tunis, qu’il ferait de son mieux pour que les victimes françaises de l’attentat du musée du Bardo en 2015 puissent suivre le procès.
“Nous nous employons pour que ça soit possible dans les deux prochains mois”, a déclaré le ministre, sans donner de précision sur l’organisation de la première audience de la procédure pénale, prévue le 31 octobre.
Plusieurs rescapés et proches de victimes françaises sont furieux de ne pas avoir été conviés au procès à Tunis, alors qu’ils sont partie civile. Ils n’ont pas obtenu non plus de pouvoir suivre les audiences par vidéoconférence depuis la France.
Interrogé, le chef du gouvernement français, en visite officielle à Tunis pour le forum d’affaires “Rencontres Africa” et le premier haut conseil bilatéral de coopération, a répondu qu’il n’était pas de son ressort de “commenter l’organisation de la procédure pénale et judiciaire en Tunisie”.
Mais il a rappelé qu'”il y a un très fort désir, parfaitement légitime, des victimes et des familles françaises de pouvoir assister, de pouvoir savoir le plus possible. C’est important pour faire le deuil.”
“Un certain nombre d’initiatives françaises ont été proposées au gouvernement tunisien, notamment l’idée d’organiser des vidéoconférences qui permettraient pour les victimes et les familles, dans des conditions particulières, à la Cour d’appel de Paris, de pouvoir suivre d’une certaine façon ce procès”, a-t-il fait valoir.
Le Premier ministre tunisien a répondu en assurant : “nous allons essayer de rendre cela possible pour les familles et pour les victimes de cet attentat terrible”. “Nous nous employons pour que ça soit possible dans les deux prochains mois”, a-t-il poursuivi.
Vingt-et-un touristes – dont quatre Français – et un policier tunisien avaient été tués par deux assaillants au musée du Bardo, le 18 mars 2015. Six autres Français avaient été blessés dans cet attentat revendiqué par le groupe État islamique (EI).

Tags : , , ,