Reconnu coupable de « détournement » de fonds publics, en appel, Vital Kamerhe a néanmoins vu sa peine réduite de 20 à 13 ans de travaux forcés ; ce qui correspond, dans les faits, à la prison. L’homme d’affaires libanais, Samih Jammal, 79 ans, a, pour sa part, vu ses vingt ans de réclusion se muer en six …

L’article CONDAMNATION EN APPEL DE VITAL KAMERHE est apparu en premier sur Editions Le Pays.

Lisez tout >>

Le Pays

"/>

Posted On juin 16, 2021 By In _news-fr With 31 Views

CONDAMNATION EN APPEL DE VITAL KAMERHE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *