Abidjan (AFP)


Il n’a pas du tout aimé son trophée « en pacotille »: l’attaquant burkinabè Aristide Bancé, meilleur buteur du Championnat ivoirien avec 13 buts en 26 matches, a ironisé sur son Soulier d’or reçu avec le prix encore inscrit dessus.
« J’aurais accordé plus d’estime à un prix verbal qu’à un soulier d’or +en pacotille+ dont les offrants n’ont même pas pris la peine d’en retirer l’étiquette sur laquelle est mentionné le lamentable coût, 24.900 francs CFA (37 euros) », a-t-il regretté sur sa page Facebook, en postant une photo du trophée avec le prix collé au dessous.
« Le Soulier attribué au meilleur buteur, même s’il n’est pas vraiment en or, ne devrait pas non plus être en aluminium », a-t-il ajouté.
Aristide Bancé, 32 ans, élu également meilleur joueur du championnat ivoirien qu’il a remporté avec l’ASEC Mimosas, vient de s’engager pour deux avec le club égyptien d’Al Masry.
Il a déjà joué pour 19 clubs dans douze pays, passant par la Belgique, l’Allemagne, mais aussi la Lettonie, le Kazakhstan ou la Finlande.