Abidjan, 6 avr 2017 (AFP)

Le « grand ménage », une campagne mensuelle contre l’insalubrité dans la capitale économique ivoirienne de « plus en plus sale » commencera le 7 mai, a annoncé jeudi la ministre ivoirienne de la Salubrité et de l’Environnement, Anne Ouloto.
« Le grand ménage qui va débuter tous les premier samedi du mois est un mécanisme par lequel nous voulons passer d’Abidjan, ville sale à ville propre » a expliqué Mme Ouloto, lors d’une conférence de presse.
L’opération va s’inscrire dans la durée et sera menée par des militaires, des policiers, des bénévoles qui s’emploieront à débarrasser Abidjan des nombreux déchets.
La ministre ivoirienne a été très critique sur le rapport entre ses compatriotes et la salubrité. « L’Ivoirien considère aujourd’hui son cadre de vie comme une poubelle et attend que l’État passe après lui pour l’assainir », a-t-elle déploré.
Le « grand ménage » se veut également « l’expression du patriotisme et contribue à l’éducation à la citoyenneté », a-t-elle estimé.
La Côte d’Ivoire compte 23 millions d’habitants, dont plus de 5 millions à Abidjan où la principale décharge d’ordures ménagères située à Akouédo, un quartier au nord de la ville est parfois fermée, en raison de conflits récurrents entre riverains et les sociétés de collectes.