Abidjan, 9 oct 2017 (AFP)

Souleymane Kamaraté Koné, dit « Soul To Soul », chef du protocole du président de l’Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro, ancien chef de la rébellion, a été écroué lundi après son audition dans le cadre de la découverte en mai d’une cache d’armes lors de la mutinerie à Bouaké, a annoncé le procureur Richard-Christophe Adou.
« M. Karamaté a été interpellé ce lundi. Une information judiciaire avec mandat de dépôt a été ouverte contre lui (…) pour complot contre l’autorité de l’Etat », a-t-il précisé devant la presse au palais de justice d’Abidjan.