Posted On juillet 26, 2017 By In Non classifié(e) With 359 Views

Deux membres d’équipage à bord de l’hélicoptère allemand écrasé au Mali

Nations unies (Etats-Unis), 26 juil 2017 (AFP)

Deux membres d’équipage se trouvaient à bord d’un hélicoptère d’attaque allemand de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma) qui s’est écrasé mercredi dans le nord du pays, ont indiqué des diplomates.
La Minusma a dépêché une équipe sur les lieux du crash pour déterminer le sort de l’équipage et les circonstances du drame, a précisé Farhan Haq, un porte-parole de l’ONU.
Un responsable de la Minusma à Gao, au nord du Mali, avait indiqué plus tôt à l’AFP qu’il s’agissait sans doute d’un accident.
L’hélicoptère s’est écrasé alors qu’il “surveillait des affrontements au sol et donc le site doit être sécurisé avant qu’une équipe puisse se rendre sur place”, a souligné M. Haq, sans préciser la nationalité des deux personnes à bord.
Des diplomates de l’ONU ont indiqué que l’équipage et l’appareil avaient été fournis à la Minusma par l’Allemagne.
Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda. Ces groupes ont été en grande partie chassés par une opération militaire internationale lancée en janvier 2013, à l’initiative de la France, qui se poursuit actuellement.
Mais des zones entières du pays échappent encore au contrôle des forces maliennes, françaises et de la Minusma (forte de 12.000 hommes), régulièrement visées par des attaques malgré la signature en mai-juin 2015 d’un accord de paix, censé isoler définitivement les jihadistes.
Depuis 2015, ces attaques se sont étendues au centre et au sud du Mali et le phénomène gagne les pays voisins, en particulier le Burkina Faso et le Niger.

Tags : , , , , ,