Alors que les forces russes avancent sur plusieurs fronts, l’Ukraine attend impatiemment l’arrivée d’une aide cruciale des États-Unis pour renforcer ses positions.

VLADIMIR PUTIN

À Kiev, la tension monte alors que les forces russes intensifient leur offensive sur plusieurs fronts stratégiques. Le commandant en chef de l’armée ukrainienne, Oleksandr Syrsky, a signalé une détérioration de la situation, admettant des revers tactiques face à un adversaire mieux armé et plus nombreux. Ces développements surviennent à un moment critique, juste avant l’arrivée attendue de l’aide militaire américaine, évaluée à 61 milliards de dollars.

Depuis l’échec de leur grande contre-offensive l’été dernier, les troupes ukrainiennes se trouvent majoritairement en position défensive. Le recul récent de l’Ukraine dans des secteurs clés, notamment après la chute d’Avdiïvka, a mis en lumière les difficultés croissantes de Kiev à mobiliser de nouvelles forces et à maintenir le flux d’aide occidentale.

La reprise d’initiative russe en février avec la prise de la ville forteresse d’Avdiïvka, et récemment du village de Novobakhmoutivka, illustre la stratégie de Moscou de maximiser son avantage avant l’arrivée des nouvelles armes américaines. Selon le général Syrsky, la situation est également tendue dans le sud du pays, où les forces russes semblent regrouper leurs troupes, notamment autour de Kharkiv.

Les analystes, tels que George Wright de la BBC, soulignent que la Russie cherche à exploiter sa supériorité numérique et en artillerie pour affaiblir les forces ukrainiennes avant qu’elles ne puissent bénéficier du soutien américain. En attendant, l’Ukraine est confrontée à une pénurie aiguë de munitions, de troupes, et de défenses aériennes, mettant en péril sa capacité à maintenir ses positions actuelles.

Les implications de cette escalade sont profondes, non seulement pour l’Ukraine mais pour la stabilité régionale. L’arrivée de l’aide américaine pourrait redéfinir les dynamiques du conflit, mais tout retard pourrait avoir des conséquences désastreuses pour Kiev dans ce conflit prolongé.

(Associated Medias) – Tutti i diritti sono riservati