Posted On octobre 25, 2017 By In Non classifié(e) With 309 Views

Kenya: le président Kenyatta exhorte à la “paix” pour la présidentielle

Nairobi, 25 oct 2017 (AFP)

Le président kényan Uhuru Kenyatta a exhorté ses concitoyens à la “paix” pour l’élection présidentielle de jeudi, organisée après l’invalidation par la justice de sa réélection lors du scrutin du 8 août et pour laquelle le chef de l’opposition Raila Odinga a appelé à un boycott dans tout le pays.
M. Kenyatta a appelé à “faire prévaloir la paix lors de l’exercice de notre droit constitutionnel de choisir” le futur président, a-t-il déclaré lors d’une adresse à la nation mercredi soir, retransmise à la télévision.
Marquée par de nombreux rebondissements, la saga de la présidentielle kényane 2017 avait connu un coup de théâtre majeur début septembre lors de l’annonce par la Cour suprême de l’invalidation de l’élection d’août, jugée “ni transparente, ni vérifiable”.
Cette décision, qui faisait suite à un recours de l’opposition, a constitué une première en Afrique et avait rendu furieux le président Kenyatta.
“La justice est en fait indépendante (…) et pour cette raison, nous devons être fiers de notre nation et de notre maturité”, a-t-il commenté mercredi.
“Demain (mardi), nous avons une nouvelle opportunité de prouver au monde que nous sommes un Etat libre et moderne, préoccupé par la lutte pour l’unité, des avancées partagées par le plus grand nombre, la paix et la prospérité”, a-t-il également déclaré.
Plongé dans sa pire crise politique depuis les violences politico-ethniques ayant suivi la présidentielle de fin 2007 (au moins 1.100 morts et 600.000 déplacés), le Kenya est sous tension depuis l’annonce de la Cour suprême. Le camp de M. Kenyatta – issu de l’ethnie majoritaire kikuyu – et celui de M. Odinga – un Luo – ont multiplié les insultes, invectives et les déclarations menaçantes.
Au moins 40 personnes ont été tuées depuis le 8 août, la plupart dans la répression brutale des manifestations par la police dans des bastions de l’opposition, selon les organisations de défense des droits de l’Homme.
M. Kenyatta a lancé un appel à l’apaisement avant le scrutin de jeudi. “Après avoir voté, s’il vous plaît, rentrez chez vous et auprès de vos voisins, et rappelez-vous que quelle que soit son origine (ethnique, NDLR), votre voisin reste votre voisin”.
De son côté, M. Odinga a exhorté plus tôt mercredi ses partisans à ne pas se rendre dans les bureaux de vote, dénonçant une “mascarade d’élection”.
“Nos forces de sécurité ont été déployées dans le pays pour assurer la sécurité de chaque Kényan”, a assuré le président Kenyatta.

Tags : ,