Posted On août 8, 2017 By In Non classifié(e) With 270 Views

Kenya: ouverture des bureaux de vote pour les élections générales

Nairobi, 8 août 2017 (AFP)

Les bureaux de vote ont ouvert leur portes au Kenya peu après 06H00 (03H00 GMT) pour des élections générales âprement disputées, et notamment une présidentielle serrée entre le sortant Uhuru Kenyatta et le candidat de l’opposition Raila Odinga, ont constaté des journalistes de l’AFP.
Les électeurs ont ainsi commencé à voter à Kibera, le plus grand bidonville de Nairobi, à Kisumu, la grande ville de l’ouest du pays ainsi qu’à Gatundu, localité située au nord de Nairobi où le président Kenyatta accomplira son devoir électoral dans la matinée.
A Kibera, bastion de l’opposition, le bureau de vote de l’école primaire Olympic a ouvert ses portes vers 06H15 et priorité était donnée aux femmes avec des enfants en bas âge. Le vote doit prendre fin à 17H00 locales (14H00 GMT).
Dès une heure avant l’ouverture, des milliers d’électeurs faisaient déjà la queue devant ce bureau de vote, nombre d’entre eux revêtus d’une couverture Masaï pour se protéger de la fraîcheur du matin.
Beaucoup utilisaient la lumière de leur téléphone portable pour éclairer des listes affichées sur les murs et vérifier ainsi dans quels bureaux de vote ils sont inscrits.
Quelque 19,6 millions d’électeurs sont appelés à départager le président sortant Uhuru Kenyatta, 55 ans, et son rival de l’opposition Raila Odinga, 72 ans, au terme d’une campagne électorale acrimonieuse.
“Nous voulons la paix”, a expliqué à l’AFP Erita Andrew, une vendeuse de rue de 27 ans qui veut croire que son candidat, M. Odinga, “apportera des changements, nous donnera plus de travail et plus de nourriture à mettre sur la table”.
A Gatundu, Gathoni a expliqué être venu très tôt devant le bureau de vote de l’école primaire Mutomo “afin de pouvoir voter pour mon président préféré”, Uhuru Kenyatta
Outre la présidentielle, les électeurs, répartis dans quelque 41.000 bureaux de vote, doivent élire leurs députés, sénateurs, gouverneurs, élus locaux et représentantes des femmes à l’Assemblée.
“Nous sommes prêts. Six cent cinquante-huit personnes vont voter dans ce bureau de vote et nous espérons que ce sera un grand jour pour le Kenya”, a déclaré à l’AFP Joash Kirui, assesseur en chef du bureau de vote numéro 11 de Kibera.
Des forces de sécurité étaient visibles au abords du bureau de vote et dans les rues de Nairobi, notamment en faction aux carrefours.
Plus de 150.000 policiers ont été déployés pour l’occasion. L’opposition craint que ce déploiement sans précédent intimide et dissuade certains de ses partisans d’aller voter.

Tags : , ,