Nairobi, 17 nov 2017 (AFP)

Au moins trois personnes ont été tuées par balle vendredi dans la capitale kényane Nairobi en marge d’une manifestation de l’opposition, interdite par les autorités et violemment réprimée par la police, a constaté un photographe de l’AFP.
Ce photographe a vu les corps de trois jeunes hommes tués par balle, tous touchés au niveau du torse et dispersés en trois lieux différents dans le quartier de Muthurwa, à proximité immédiate du centre des affaires de la capitale.