Cité du Vatican, 22 oct 2017 (AFP)

Le pape François a souhaité dimanche « un climat de dialogue constructif » pour le Kenya, pays en proie à une grave crise politique qu’il dit suivre « une attention particulière ».
« Ces jours-ci, je suis avec une attention particulière le Kenya où je me suis rendu en 2015 », a déclaré le pape à l’occasion de la prière dominicale de l’Angélus, place Saint-Pierre à Rome.
« Je prie pour que tout le pays puisse affronter les difficultés actuelles dans un climat de dialogue constructif en ayant à coeur de rechercher le bien commun », a ajouté François.
La Cour suprême du Kenya a invalidé le 1er septembre la réélection du président Uhuru Kenyatta à la présidentielle du 8 août, face à l’opposant Raila Odinga, pour des irrégularités dans la transmission des résultats.
Cette décision, inédite en Afrique, a plongé le pays dans sa pire crise depuis les violences post-électorales de 2007-2008, qui avaient fait au moins 1.100 morts.
Les Kényans sont appelés une nouvelle fois aux urnes le 26 octobre pour une élection présidentielle à laquelle M. Odinga a annoncé qu’il ne participerait pas.