Le Caire, 12 avr 2017 (AFP)

L’Eglise copte en Egypte a décidé mercredi de limiter les célébrations de Pâques aux messes dans les églises après des attentats jihadistes meurtriers contre cette communauté, selon un communiqué officiel.
« Vu les circonstances actuelles et notre solidarité pour les familles des victimes, nous allons limiter (les célébrations) de Pâques aux messes dans les églises », a précisé le communiqué sur la page Facebook de l’église.
Dimanche, deux attentats suicide revendiqués par le groupe jihadiste Etat islamique (EI) contre une église à Tanta et à Alexandrie, dans le nord du pays, ont fait 45 morts et des dizaines de blessés.
Un responsable du Patriarcat, interrogé par l’AFP, a expliqué que contrairement aux années précédentes, « il n’y aura pas de décorations dans les églises et les pièces réservées à l’accueil des fidèles voulant présenter leurs félicitations pour la fête resteront fermées ».
A l’occasion de Pâques, le pape copte offre d’habitude des bonbons et des chocolats aux enfants en recevant les fidèles après la messe. Cette cérémonie sera également annulée, selon le responsable.