Kano (Nigeria), 21 nov 2017 (AFP)

Au mois 50 personnes ont été tuées mardi dans un attentat-suicide à Mubi, dans le nord-est du Nigeria, foyer de l’insurrection du groupe jihadiste Boko Haram depuis huit ans, selon un bilan de la police.
« Pour l’instant nous avons au moins 50 morts » et plusieurs blessés après une attaque kamikaze mardi contre une mosquée de Mubi durant les prières du matin, a déclaré à l’AFP le porte-parole de la police de l’Etat d’Adamawa, Othman Abubakar. Un précédent bilan donné par une agence de secours faisait état d’une quinzaine de morts.