Khartoum, 22 mai 2017 (AFP)

Une explosion d’origine accidentelle est survenue dimanche soir dans un dépôt de munitions à Nyala, la capitale de la province du Sud-Darfour, faisant cinq morts et 67 blessées, selon des sources militaires et hospitalières.
Le porte-parole de l’armée soudanaise, le général Khalifa Chami, a indiqué dans un communiqué qu' »un incident électrique a provoqué l’explosion d’un dépôt de munitions des forces armées dans la ville de Nyala », soulignant que « des efforts sont en cours pour maitriser l’incendie », mais sans fournir de bilan des victimes.
Une source médicale à l’hôpital de Nyala a dit à l’AFP que « l’explosion a fait cinq morts et 67 blesses, dont certains sont dans un état grave ».
Des habitants, que l’AFP a joint par téléphone, ont affirmé que l’explosion a entrainé une panique parmi la population, nombre d’entre eux, pris de panique, ayant fui leurs maisons.