Johannesburg, 3 avr 2017 (AFP)

L’agence de notation Standard & Poor’s a indiqué lundi avoir abaissé la note souveraine de l’Afrique du Sud à BB+ dans la catégorie spéculative, quelques jours après un vaste remaniement ministériel controversé qui a coûté son poste au respecté ministre des Finances, Pravin Gordhan.
« Les changements initiés par le président Zuma au sein de l’exécutif font peser des risques sur les perspectives de croissance et de stabilité budgétaire », a précisé l’agence dans un communiqué.
Cette annonce a immédiatement fait chuter le rand (-2% face au dollar) qui avait déjà subi de lourdes pertes face au billet vert (-5%) après le remaniement surprise de la semaine dernière.
Dans la nuit de jeudi à vendredi, le président sud-africain avait annoncé un remaniement d’ampleur, avec la nomination de dix ministres et autant de vice-ministres, pour la plupart considérés comme ses fidèles.
Le ministre des Finances Pravin Gordhan, champion de la lutte contre la corruption et adversaire n°1 de Jacob Zuma au sein du gouvernement avait notamment été remplacé par Malusi Gigaba, réputé proche du chef de l’Etat.