Cameroun Tag

Les députés du Social Democratic Front (SDF), principal parti d'opposition et anglophone au Cameroun, ont perturbé par des chants la session parlementaire jeudi, exigeant l'ouverture d'un débat sur la crise anglophone, avant que la séance ne soit suspendue par le président de l'Assemblée.Read More
Deux-cent cinquante migrants camerounais victimes de trafics humains en Libye sont rentrés au Cameroun dans la nuit de mardi à mercredi dans le cadre d'un projet humanitaire, a constaté un journaliste de l'AFP à Yaoundé.Read More
Yaoundé (AFP) Deux-cent cinquante migrants camerounais victimes de trafics humains en Libye sont rentrés au Cameroun dans la nuit de mardi à mercredi dans le cadre d’un projet humanitaire, a constaté un journaliste de l’AFP à Yaoundé. Des femmes, dont neuf enceintes, et des hommes, jeunes pour la plupart, sont arrivés à l’aéroport de Yaoundé à bord d’un avion spécial affrété par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) dans le cadre d’un projet visant au retour et à la réintégration de migrants camerounais depuis la Libye. Plusieurs de ces CamerounaisRead More
"Ils sont vraiment en colère contre les francophones", soupire Hélène, installée depuis quatre ans à Bamenda, dans l'ouest du Cameroun. Comme elle, des francophones de cette ville frondeuse s'inquiètent de la montée d'un sentiment "anti-francophone" en marge de la grave crise socio-politique qui secoue depuis un an la partie anglophone du pays.Read More
Bamenda (Cameroun) (AFP) “Ils sont vraiment en colère contre les francophones”, soupire Hélène, installée depuis quatre ans à Bamenda, dans l’ouest du Cameroun. Comme elle, des francophones de cette ville frondeuse s’inquiètent de la montée d’un sentiment “anti-francophone” en marge de la grave crise socio-politique qui secoue depuis un an la partie anglophone du pays. Mile 1 Junction, un quartier périphérique située à l’entrée de Bamenda accueille une grande communauté de Camerounais de langue française. Beaucoup d’anglophones y vivent aussi, visiblement en bonne intelligence. A l’entrée du quartier, un jeuneRead More
Libreville (AFP) Les violences se multiplient dans l’ouest anglophone du Cameroun, où une insurrection est en train de “prendre corps”. Mais il est encore difficile de cerner cette nébuleuse sécessionniste tentée par la lutte armée, décrypte pour l’AFP Hans De Marie Heungoup, politologue et chercheur à l’International Crisis Group (ICG). QUESTION: Assistons-nous à la naissance d’une insurrection armée au Cameroun anglophone? REPONSE: Oui, les éléments constitutifs d’une mobilisation insurrectionnelle prennent graduellement corps. Presque tous les ferments d’une possible insurrection sont réunis. Le courant sécessionniste, sans être majoritaire, a aujourd’hui unRead More
Au moins quatre personnes, dont un policier, ont été blessées à Bamenda, épicentre de la crise anglophone dans l'ouest du Cameroun, dans la nuit de samedi à dimanche au cours de laquelle plusieurs coups de feu ont été entendus, a appris l'AFP de sources concordantes.Read More
Bamenda (Cameroun) (AFP) “La séparation est la seule issue!”: Comme Nick, ouvertement partisan de la sécession, une importante frange de la minorité anglophone du Cameroun s’est résolument radicalisée ces dernières semaines, conséquence notamment de la répression menée par les autorités de Yaoundé. Discrets depuis le début il y a un an de la grave crise socio-politique qui secoue l’ouest anglophone, et où les fédéralistes étaient jusqu’à présent majoritaires, ces nouveaux militants de la partition vivant à l’intérieur du pays s’exprimaient peu ou pratiquement pas, notamment auprès des médias francophones. FaitRead More
Bamenda (Cameroun) (AFP) Au moins quatre personnes, dont un policier, ont été blessées à Bamenda, épicentre de la crise anglophone dans l’ouest du Cameroun, dans la nuit de samedi à dimanche au cours de laquelle plusieurs coups de feu ont été entendus, a appris l’AFP de sources concordantes. “Un policier a été blessé par balle dans la nuit à Food Market lors des échauffourées entre forces de l’ordre et des radicaux”, a affirmé une source proche des services de sécurité. “Il est sous soins, mais ses jours ne paraissent pasRead More
Le président camerounais Paul Biya a salué vendredi la mémoire de quatre militaires camerounais tués par des "sécessionnistes" présumés dans les régions anglophones du Cameroun, dans un message lu à Bamenda (nord-ouest) lors d'une cérémonie d'hommage aux victimes.Read More