croyances Tag

La police du Malawi a annoncé vendredi avoir arrêté plus d'une centaine de personnes après le lynchage à mort, la veille à Blantyre, de deux personnes accusées par la population d'avoir bu du sang lors de cérémonies de magie noire.Read More
Le président du Malawi Peter Mutharika a promis mardi de régler le problème des groupes d'autodéfense qui ont récemment tué sept personnes soupçonnées d'avoir bu ou tenté de boire du sang humain lors de cérémonies de magie noire.Read More
Blantyre (Malawi) (AFP) Le président du Malawi Peter Mutharika a promis mardi de régler le problème des groupes d’autodéfense qui ont récemment tué sept personnes soupçonnées d’avoir bu ou tenté de boire du sang humain lors de cérémonies de magie noire. “Nous avons lancé une large enquête pour régler cette affaire”, a tapé du point sur la table le chef de l’Etat dans un communiqué. Depuis le mois dernier, sept “vampires” ont été battus à mort par des foules en colère lors de plusieurs incidents survenus au sud de Blantyre,Read More
Trois sénateurs haïtiens, en visite au Bénin, se recueillent devant la statue de Toussaint Louverture, le héros de leur indépendance, érigée à Allada, ville du sud de cet Etat d'Afrique de l'Ouest où se trouvent ses origines. Les deux pays, situés à des milliers de kilomètres l'un de l'autre, partagent la même histoire mais aussi la même religion, le vaudou.Read More
Des groupes d'autodéfense ont tué depuis le mois dernier au Malawi six personnes soupçonnées par la population d'avoir bu ou tenté de boire du sang humain lors de cérémonies de magie noire, a-t-on appris mardi auprès de la police.Read More
Un adolescent albinos de 17 ans a été retrouvé mort, affreusement mutilé au Mozambique, ses meurtriers ayant amputé ses bras et ses jambes et emporté son cerveau, a rapporté samedi l'agence de presse mozambicaine AIM.Read More
Maputo (AFP) Un adolescent albinos de 17 ans a été retrouvé mort, affreusement mutilé au Mozambique, ses meurtriers ayant amputé ses bras et ses jambes et emporté son cerveau, a rapporté samedi l’agence de presse mozambicaine AIM.​​ “Le corps a été retrouvé amputé de certains membres. Les criminels ont emporté les os des bras, des jambes, les cheveux, et ils ont fracassé le crâne pour prendre le cerveau”, a affirmé un responsable local cité par l’agence d’information mozambicaine AIM. Le drame s’est produit mercredi dans le district de Moatize dansRead More