France Tag

La France demande une réunion "expresse" du Conseil de sécurité des Nations unies pour débattre de la vente de migrants africains comme esclaves en Libye, révélée par la chaîne américaine CNN, a annoncé mercredi le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.Read More
La France demande une réunion "expresse" du Conseil de sécurité des Nations unies au sujet de la vente de migrants africains comme esclaves en Libye, a annoncé mercredi le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.Read More
Un "atout supplémentaire" dont l'usage sera strictement encadré: pour les aviateurs français engagés dans l'opération Barkhane, l'armement prochain des drones de surveillance déployés dans le ciel sahélien leur permettra de lutter plus efficacement contre les jihadistes.Read More
Quelque 200 logements, supposés irradiés car construits avec des matériaux issus d'une ancienne mine d'uranium à Mounana, dans le sud-est du Gabon, doivent être détruits selon une décision d'Areva de 2011, l'ancien exploitant de la mine. Mais six ans plus tard, ils sont encore debout et toujours habités, a constaté l'AFP sur place.Read More
"On est tous malades! Au niveau de la santé, ils nous couillonnent !" : à 82 ans, Moïse Massala, géochimiste en retraite n'en finit plus de pester contre son ancien employeur, la Compagnie des mines d'uranium de Franceville (Comuf), filiale du groupe français Areva au Gabon.Read More
Mounana I (Gabon) (AFP) Quelque 200 logements, supposés irradiés car construits avec des matériaux issus d’une ancienne mine d’uranium à Mounana, dans le sud-est du Gabon, doivent être détruits selon une décision d’Areva de 2011, l’ancien exploitant de la mine. Mais six ans plus tard, ils sont encore debout et toujours habités, a constaté l’AFP sur place. Dans la cité “Rénovation” de Mounana, où étaient logés une grande partie des travailleurs de l’ancienne mine d’uranium exploitée entre 1958 et 1999 par la Compagnie des mines d’uranium de Franceville (Comuf, filialeRead More
Mounana (Gabon) (AFP) “On est tous malades! Au niveau de la santé, ils nous couillonnent !” A 82 ans, Moïse Massala, géochimiste en retraite n’en finit plus de pester contre son ancien employeur, la Compagnie des mines d’uranium de Franceville (Comuf), filiale du groupe français Areva au Gabon. Comme Moïse, des centaines d’anciens travailleurs gabonais de la réclament réparation – sans succès depuis douze ans – pour des maladies qu’ils estiment être liées à leur travail, dans la mine d’uranium exploitée entre 1958 et 1999 par le groupe nucléaire dansRead More
Niamey (AFP) Un “atout supplémentaire” dont l’usage sera strictement encadré: pour les aviateurs français engagés dans l’opération Barkhane, l’armement prochain des drones de surveillance déployés dans le ciel sahélien leur permettra de lutter plus efficacement contre les jihadistes. “Aujourd’hui on est déjà capables de guider des bombes (au laser) avec nos drones. La différence, c’est que demain la bombe sera sous les plumes du (drone) Reaper”, explique le lieutenant colonel Romain (son nom de famille reste confidentiel pour des raisons de sécurité), chef du détachement de drones sur la baseRead More
Paris (AFP) La France demande une réunion “expresse” du Conseil de sécurité des Nations unies pour débattre de la vente de migrants africains comme esclaves en Libye, révélée par la chaîne américaine CNN, a annoncé mercredi le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. “La France a décidé ce matin de demander la réunion expresse du Conseil de sécurité des Nations unies pour aborder cette question. Elle le fait comme membre permanent du Conseil de sécurité, elle a la capacité de le faire et nous le faisons”, a-t-il souligné devantRead More
Bruxelles (AFP) La situation “épouvantable” en Libye des migrants, dont certains sont vendus comme des esclaves, “ne peut pas durer”, a déclaré jeudi à l’AFP le commissaire européen Dimitris Avramopoulos au moment où la coopération de l’UE avec Tripoli fait l’objet de vives critiques. “Je partage pleinement l’indignation du président français, les images révélant la vente de migrants sont révoltantes”, a dit M. Avramopoulos, chargé des migrations au sein de l’exécutif européen. Mercredi, Emmanuel Macron avait qualifié de “crimes contres l’humanité” les ventes de migrants africains comme esclaves en Libye,Read More