harcèlement Tag

La campagne anti-harcèlement, qui a vu des femmes du monde entier partager leurs expériences sous le hashtag #MeToo (#MoiAussi), a atteint l'Egypte, pays arabe le plus peuplé. Mais le fléau y reste particulièrement coriace, et fait l'objet d'un combat au quotidien.Read More
Le Caire (AFP) La campagne anti-harcèlement, qui a vu des femmes du monde entier partager leurs expériences sous le hashtag #MeToo (#MoiAussi), a atteint l’Egypte, pays arabe le plus peuplé. Mais le fléau y reste particulièrement coriace, et fait l’objet d’un combat au quotidien. “J’ai cessé de marcher dans la rue (…) et j’ai dépensé la moitié de mon salaire, environ 1.500 livres (70 euros) en taxis juste pour éviter d’être draguée ou harcelée”, témoigne Youstina Tharwat, une jeune égyptienne sur Facebook. Une autre jeune femme égyptienne, Basma Moustafa, explique,Read More
"Moyennes sexuellement transmissibles": au Gabon, les élèves parlent des "MST" pour désigner l'utilisation des notes par les enseignants comme moyen de harcèlement sexuel à l'encontre des étudiantes.Read More
Libreville (AFP) “Moyennes sexuellement transmissibles”: au Gabon, les élèves parlent des “MST” pour désigner l’utilisation des notes par les enseignants comme moyen de harcèlement sexuel à l’encontre des étudiantes. “Il (un professeur de lycée) a commencé à me faire des avances. J’ai commencé à refuser, refuser, refuser… jusqu’au jour où il m’a mis zéro à mon premier devoir”, se souvient Mélanie (nom d’emprunt), qui parle visage caché face à la caméra de l’AFP et se dit fière d’avoir “su résister”. Comme d’autres élèves, la jeune femme, aujourd’hui étudiante à l’universitéRead More
Près de 300 personnes ont manifesté mercredi à Casablanca pour dénoncer l'agression sexuelle collective dont a été victime une jeune femme dans la métropole économique du Maroc, une affaire qui a profondément choqué l'opinion publique.Read More
Près de 300 personnes ont manifesté mercredi à Casablanca pour dénoncer l'agression sexuelle collective dont a été victime une jeune femme dans la métropole économique du Maroc, une affaire qui a profondément choqué l'opinion publique.Read More
Casablanca (Maroc) (AFP) Près de 300 personnes ont manifesté mercredi à Casablanca pour dénoncer l’agression sexuelle collective dont a été victime une jeune femme dans la métropole économique du Maroc, une affaire qui a profondément choqué l’opinion publique. “L’habit ne fait pas le viol! Nous n’avons pas peur! Libérez l’espace public!”, a scandé la foule réunie sur une place centrale et effervescente de la ville, a constaté un journaliste de l’AFP. Diffusée dimanche sur les réseaux sociaux, une vidéo montrait un groupe d’adolescents hilares bousculer violemment une jeune femme enRead More
Depuis le début de l'été, des Algériennes, se donnant rendez-vous sur la plage pour éviter d'y être importunées par des dragueurs grossiers ou des professeurs de morale, ont été érigées par certains médias en militantes luttant en bikini contre l'islamisme.Read More