immobilier Tag

Timu Elijah, enceinte, dormait à poings fermés dans son bidonville d'Otodo-Gbame, sur les rives de la mégapole nigériane de Lagos, lorsqu'elle a été réveillée en sursaut par ses voisins: les forces de l'ordre arrivaient pour les faire déguerpir.Read More
Lagos (AFP) Timu Elijah, enceinte, dormait à poings fermés dans son bidonville d’Otodo-Gbame, sur les rives de la mégapole nigériane de Lagos, lorsqu’elle a été réveillée en sursaut par ses voisins: les forces de l’ordre arrivaient pour les faire déguerpir. “Les gens couraient comme des fous, en criant : +Ils tirent, ils mettent le feu aux maisons!+”, explique-t-elle à l’AFP. Dans la confusion, son fils de cinq ans a disparu. La jeune femme est convaincue que le stress causé lorsqu’elle tentait de le retrouver a provoqué son accouchement précoce. TroisRead More
Charmaine Marcus a été expulsée une première fois de son domicile du Cap dans les années 70, au nom de la politique d'apartheid. Elle est menacée de l'être à nouveau aujourd'hui, cette fois sous la pression du marché immobilier.Read More
Charmaine Marcus a été expulsée une première fois de son domicile du Cap dans les années 70, au nom de la politique d'apartheid. Elle est menacée de l'être à nouveau aujourd'hui, cette fois sous la pression du marché immobilier.Read More
Le Cap (AFP) Charmaine Marcus a été expulsée une première fois de son domicile du Cap dans les années 70, au nom de la politique d’apartheid. Elle est menacée de l’être à nouveau aujourd’hui, cette fois sous la pression du marché immobilier. “On dirait qu’ils ne veulent plus nous voir là”, se désespère cette résidente de la banlieue de Woodstock, en pleine rénovation. “Mais c’est notre ville, nous sommes cette ville !” Sous le coup d’un arrêté d’expulsion, Charmaine Marcus a déposé un recours devant le tribunal pour tenter d’enRead More
Huit personnes ont trouvé la mort mardi dans l'effondrement d'un immeuble de quatre étages à Lagos, capitale économique du Nigeria, après de fortes pluies, a annoncé mercredi le service des situations d'urgence et des témoins.Read More
Les marchés de Maiduguri, ville-berceau du groupe jihadiste nigérian Boko Haram, ont repris des couleurs. Mangues et pastèques, tapis de prières et ustensiles de fabrication chinoise remplissent à nouveau les étals, tandis que les commerçants suant derrière des brouettes surchargées se frayent un chemin dans les allées grouillantes.Read More
Maiduguri (Nigeria) (AFP) Les marchés de Maiduguri, ville-berceau du groupe jihadiste nigérian Boko Haram, ont repris des couleurs. Mangues et pastèques, tapis de prières et ustensiles de fabrication chinoise remplissent à nouveau les étals, tandis que les commerçants suant derrière des brouettes surchargées se frayent un chemin dans les allées grouillantes. Mais les apparences sont parfois trompeuses. Huit années de guerre ont durablement meurtri la capitale de l’ancien empire du Bornou, carrefour commercial séculaire entre le Sahel et l’Afrique centrale. La ville commerçante est devenue une plaque tournante de l’humanitaireRead More